fbpx
Buzz
Partager sur

Twitter: Kim Kardashian lynchée pour un shooting photo en First-Lady noire !

1000 Kim Kardashian lynchée
Partager sur Facebook

Kim Kardashian s'est encore une fois attirée les foudres des réseaux sociaux. La célébrité américaine est accusée d'avoir volé la culture afro-américaine.

La célébrité américaine Kim Kardashian a encore fait parlé d’elle. Et comme à chaque fois qu’elle bouge le petit doigt, elle s’en prend plein la gueule. Cette fois, Kim K. est accusée de s’approprier la culture afro-américaine. La raison ? Un shooting photo d’elle et de sa fille North. Sauf que l’arménienne la plus célèbre était habillée en Jackie Kennedy. Noire. Un détail qui a provoqué un tollé sur Internet.

 

Kim Kardashian : sa photo en First-Lady noire ne plaît pas

 

C’est pour le magasine Interview, que Kim Kardashian a prit la pose. Et ce, avec Stephen Klein qui plus est. Sur cette photo, on peut voir la belle arménienne, très bien coiffée et habillée. Normal, elle joue le rôle d’une First-Lady. Gants blancs, vêtements parfaits et coupe de cheveux soignée aux petits oignons. Normal, Kim Kardashian pose sous les trais de l’ex First-Lady Jackie Kennedy.

Sauf que sur la photo, un détail a choqué les internautes. En effet, Kim Kardashian est noire. Il n’en a pas fallu beaucoup plus pour qu’Internet s’affole. Tout le monde l’accuse de s’approprier la culture afro-américaine. Ce qui est un sujet extrêmement sensible aux États-Unis. Tout comme l’appropriation de celle amérindienne.

 

Kim Kardashian : une appropriation qui ne passe pas

 

Forcément, Internet est monté aux créneaux. Sur Twitter par exemple, les tweets à charge contre cette photo sont très nombreux. Beaucoup estiment que cette photo est de très mauvais goût, car Kim Kardashian n’est pas noire de peau. Ils s’en moquent d’ailleurs avec des phrases comme « Kim Kardashian est le nouveau visage des noirs. »

Le phénomène de « ColorWashing » est très répandu en ce moment. Mais c’est principalement dans l’autre sens que ça râle le plus. Surtout avec Hollywood, qui reprends les films qui fonctionnent en y mettant des acteurs « blancs ». Cela concerne des films comme Ghost in the Shell, ou plus récemment Death Note. Mais cette polémique n’a pas fini de faire parler d’elle…