fbpx
Buzz
Partager sur

Tupac: sa carte d’identité de prisonnier est à vendre !

Tupac: sa carte d'identité de prisonnier est à vendre !

Légende du rap américain, Tupac s'est éteint en 1996. Pourtant, sa vie privée fascine encore et des objets sont revendus !

Véritable légende pour tous les adorateurs de rap, Tupac fait partie des pionniers du Gangsta Rap, lancé à la fin des années 80. Repéré par des personnages tels que Dr Dre ou Suge Knight, ayant collaboré avec les plus grands, il continue de fasciner.

De son vivant et encore aujourd’hui, ce que la majorité retient, c’est son clash avec Biggie Smalls. Tous deux s’étant d’ailleurs fait assassinés à peu de temps d’intervalle. Aujourd’hui encore, des gens sont prêts à payer cher pour se procurer des objets. Pas n’importe lesquels, ceux qui ont appartenu à Tupac.

Tupac : sa carte de prisonnier est en vente !

Qui aurait cru que la carte d’identité de prison de Tupac aurait-pu se revendre aux enchères ? Et surtout, qui a bien pu garder cela pour la proposer à la vente ? Cela est bien réel et c’est TMZ qui apporte l’information.

Tupac Shakur, c’est un personnage incontournable de la street culture. Fort de grands et respectables engagements pour les personnes de sa communauté, il a été un modèle pour toute une génération. L’homme a même été aperçu au cinéma, avant de vouloir se lancer en politique. Malheureusement, le destin a fait qu’il est parti avant de pouvoir accomplir tous ses rêves.

C’est aussi l’un des prisonniers les plus célèbre qu’ait reçu le centre correctionnel de Clinton, à New-York. Pourtant, il avait tout de même un numéro d’écrou, au même titre que les autres. Une carte, qui lui permettait de s’identifier auprès des gardiens et des autorités.

La carte d’identité de prisonnier de 2pac.

Cette carte peut donc être vôtre si vous remportez l’enchère qui débute à 2000$. A noter que Tupac a passé neuf mois derrière les barreaux après avoir été accusé d’agression sexuelle. Le comble, il a commencé sa peine un 14 février, soit le jour annuel de la Saint-Valentin. Des coïncidences toujours et encore plus troublantes !