fbpx
Buzz
Partager sur

TPMP: Jean-Michel Maire de retour très amaigri après le Covid-19 !

TPMP- Jean-Michel Maire de retour très amaigri après le Covid-19 1000

Le chroniqueur de Touche pas à mon poste (TPMP), Jean-Michel Maire, a perdu beaucoup de poids à cause de la Covid-19.

Après des semaines d’absence, Jean-Michel Maire est revenu sur le plateau de Touche pas à mon poste (TPMP). Le chroniqueur avait contracté la Covid-19. MCE vous explique tout !

Personne n’échappe à la Covid-19. Ces dernières semaines, Jean-Michel Maire luttait contre le coronavirus le plus mortel du moment.

Ainsi, le chroniqueur avait déserté le plateau de Touche pas à mon poste (TPMP) afin de ne pas contaminer le reste de son équipe.

La maladie est désormais une histoire ancienne. En effet, l’intéressé est enfin guéri. Alors, l’acolyte de Cyril Hanouna a pu faire son grand retour, ce mardi 15 décembre.

Devant les caméras de C8, le chroniqueur de TPMP s’est laissé aller à quelques confidences. Ce dernier a raconté son calvaire, sans la moindre retenue.

C’est bien simple : Jean-Michel Maire n’a caché aucun détail de sa contamination. Il s’est même forcé de tirer du positif à cette période difficile.

En bref ; ses kilos en moins. « J’ai perdu du poids. C’est un des seuls avantages parce qu’il y a une perte de goût, donc d’appétit », a-t-il expliqué devant ses pairs.

TPMP- Jean-Michel Maire de retour très amaigri après le Covid-19 640

TPMP : D’autres aveux

Ce n’est pas la seule chose qu’a confiée Jean-Michel Maire sur le plateau de TPMP. En effet, l’animateur s’est dévoilé en toute sincérité.

Et pour cause, ce n’était pas la première fois que l’homme de 59 ans, originaire de Nancy, contractait le virus. Il ne faisait donc plus attention, persuadé de ne pas l’avoir une seconde fois.

« Comme je l’avais déjà eu, j’ai pris beaucoup moins de précaution, a-t-il expliqué. Et quand j’ai vu la deuxième vague arriver, j’avais la tête hors de l’eau et je l’ai prise en plein tête. »

Le seul souci, c’est que le chroniqueur de TPMP a dû prendre ses distances avec ses enfants. « Mes enfants s’inquiètent et ce n’est pas dans l’ordre des choses. Donc, cela les a affecté. »