fbpx
Buzz
Partager sur

TPMP: un homme en garde à vue après des menaces contre Valérie Benaïm !

TPMP: un homme en garde à vue après des menaces contre Valérie Benaïm !

Un homme a été mis en garde à vue après des menaces contre la chroniqueuse de TPMP Valérie Benaïm. On vous en dit plus !

Un homme mis en garde à vue après des menaces contre la chroniqueuse de TPMP Valérie Benaïm !  MCE TV vous donne plus de détails.

Selon le média Closer, un homme a été placé en garde à vue ce 22 septembre à Boulogne-Billancourt. Celui-ci avait menacé la chroniqueuse de TPMP Valérie Benaïm.

L’homme a d’abord commencé par la harceler sur les réseaux sociaux. Mais il ne s’arrête pas là.

Après avoir insulté la jeune femme sur les réseaux, il a fini par se déplacer jusqu’au studio de C8 où se trouve le plateau de TPMP. Ce dernier avait pour intention de l’agresser physiquement.

C’est finalement le PC sécurité de Canal+ qui a alerté la police. Surtout que l’homme devenait très agressif et semblait motivé à frapper la journaliste.

L’affaire remonte d’ailleurs au 17 septembre dernier. Un ancien clip du rappeur Freeze Corleone a été retrouvé par la LICRA.

TPMP: un homme en garde à vue après des menaces contre Valérie Benaïm !

TPMP: une chroniqueuse menacée

Cette dernière est la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme. D’ailleurs dans ses textes, le chanteur fait l’apologie du nazisme et de l’antisémitisme.

Ainsi, sur le plateau de TPMP Valérie Benaïm avait réagi à la polémique sans mâcher ses mots. « Je vais essayer d’être très calme et de poser mon propos parce que moi les textes de ce garçon me touchent au cœur parce que je suis juive, de religion juive. » explique alors la jeune femme.

La chroniqueuse de TPMP précise ensuite que le chanteur visait tout le monde. « Quand on touche à un noir, un juif, un musulman, on touche à l’humanité. » ajoute-t-elle.

Enfin, c’est avec les larmes aux yeux qu’elle finira son intervention. « Donc voilà, je pense que ce type-là est abject et je lui dis dans les yeux : ‘tu n’es qu’une merde » dit-elle avant de s’excuser d’être aussi émotive. 

La journaliste a par la suite nuancé son propos après avoir écouté le travail de l’artiste. Mais quelques jours plus tard Valérie Benaïm expliquait avoir reçu de nombreuses insultes et menaces de mort.

La justice accuse aussi le jeune homme arrêté d’avoir tenu des propos antisémites. L’enquête se poursuit pour savoir s’il est l’auteur des menaces reçues. Affaire à suivre.