Buzz
Partager sur

TPMP: Emilie Lopez menacée de mort sur les réseaux sociaux !

TPMP Emilie Lopez menacée de mort sur les réseaux sociaux !
Partager
Partager sur Facebook

L'ex rédactrice en chef de TPMP se fait harceler sur les réseaux sociaux. Des personnes la menacent de mort parce qu'elle est lesbienne.

Emilie Lopez, ex-rédactrice en chef de TPMP, connait des jours sombres et aussi très difficiles. Plusieurs individus la harcèlent sur les réseaux sociaux parce qu’elle est lesbienne. Ils la persécutent et même aussi la menacent de mort ! Son témoignage est effrayant…

TPMP Emilie Lopez menacée de mort sur les réseaux sociaux !

« Tout a débuté il y a quatre ans, quand j’ai commencé à faire de la télé. J’ai toujours assumé mon homosexualité auprès de mes proches, alors en parler en public, dans les émissions auxquelles je participe, s’est fait tout naturellement. Mais ça n’a visiblement pas été du goût de tout le monde… A chaque fois que je suis sur le plateau de TPMP [Touche pas à mon Poste] ou de CQDLT [C’est que de la télé], et que je parle de ma compagne, de notre relation, j’ai systématiquement droit le soir en rentrant chez moi à des messages d’insultes sur les réseaux sociaux. Tout ça s’est amplifié il y a un an et demi. Les messages un peu relous ont laissé place à des insultes, de plus en plus graves, puis dernièrement à des menaces de mort. »

TPMP : Emilie Lopez se livre donc le coeur lourd…

Elle poursuit aussi en racontant : « Ces gens-là me reprochent tout simplement d’être lesbienne. Via des comptes anonymes, ils me traitent de « gouinasse », de « pute bouffeuse de chatte », « d’abomination de la nature »… Très souvent, j’essaye de leur répondre avec humour, de leur balancer une bonne petite vanne pour désamorcer un peu la situation. Parfois, rien qu’en engageant un dialogue avec eux, ils se rendent compte de l’absurdité de leurs propos. J’ai même eu de véritables échanges en DM avec certains d’entre eux. Ce sont surtout des gens qui cherchent à exister sur les réseaux. Je les appelle les « têtes d’œuf » car ils n’ont en général que 10 ou 20 abonnés… »

Emilie Lopez de TPMP, continue aussi en disant : « Ces derniers mois, c’est allé crescendo avec des messages terrifiants. J’ai reçu un jour une vidéo d’un garçon en train de se masturber, qui me disait « Tu vas voir je vais te la mettre profond quand je vais arriver devant le studio ». Puis en octobre dernier, un mecsur Instagram m’a conseillé « d’aller me suicider », et s’en est pris à ma compagne. Cet individu s’exprimait avec sa véritable identité, et avec une vraie photo de profil, et ça m’a vraiment fait flipper ! Je me suis rendu compte que tout ça était bien réel, et j’ai décidé d’aller porter plainte, pour la première fois. » (…)

La suite de son témoignage sur le média 20 minutes.

Crédit photo : non-stop-hanouna