fbpx
Buzz
Partager sur

Taylor Swift: Scooter Braun balance sur leur immense clash !

Taylor Swift: Scooter Braun balance sur leur immense clash !

Dans une nouvelle interview accordée à British GQ, Scooter Braun a fait des révélations sur son énorme clash avec la chanteuse Taylor Swift !

Il y a quelques années, un énorme clash avait vu le jour entre Taylor Swift et Scooter Braun. Ce dernier avait acheté son ancien label « Big Machine Records ». D’après Fox News cela signifie aussi qu’il a eu les masters des six premiers albums de la chanteuse.

Taylor Swift a d’ailleurs affiché Scooter Braun de façon publique. Par la suite, ce dernier a reçu des menaces de mort. En effet, la plupart de ses fans n’ont pas hésité à l’insulter lui et sa famille.

Ce clash avec Taylor Swift lui a d’ailleurs permis de réfléchir sur son envie de se présente dans la fonction publique. Dans une interview accordée à British GQ Scooter Braun a confié : « La fonction publique est une chose à laquelle j’ai pensé dans le passé. Mais seulement parce que je suis très frustré par un manque de leadership ».

Scooter Braun a aussi révélé : « La raison pour laquelle je me dérobe, c’est parce que j’ai de jeunes enfants. Et je dois faire attention … Il y a peu, j’ai été attaqué de façon publique par quelqu’un que je ne connais pas. Quelqu’un qui a refusé d’avoir une conversation avec moi ».

Taylor Swift: Scooter Braun balance sur leur immense clash !

Scooter Braun a réfléchi à certaines choses après son clash avec Taylor Swift

Scooter Braun a aussi confié au sujet de son clash avec Taylor Swift : « Et je ne souhaite à cette personne que le meilleur. J’espère qu’un jour un dialogue aura lieu. Car je pense qu’on aurait pu tout éviter avec un dialogue approprié« .

Scooter Braun a aussi ajouté : « Mais ce clash avec Taylor Swift m’a appris des choses. C’est que si mes enfants étaient adolescents, s’ils étaient un peu plus âgés, cela aurait pu être très difficile pour eux. Et je ne sais pas si je suis à l’aise dans la fonction publique ».

Pour finir, il a confié : « Sachant le ridicule et l’exposition que vous obtenez et je ne sais pas si je veux mettre mes enfants dans cette situation. En ce moment, j’essaie de faire de mon mieux dans le secteur privé ».