fbpx
Buzz
Partager sur

Taylor Swift: deux auteurs-compositeurs l’accusent de plagiat !

Taylor Swift: deux auteurs-compositeurs l'accusent de plagiat !

Taylor Swift se fait taper sur les doigts ! En effet, l'interprète de "Shake It Off" vient de se faire accuser de plagiat par deux auteurs !

OMG ! Taylor Swift est dans de beaux draps ! Eh oui, la chanteuse de country se fait accuser de plagiat par rapport à l’un de ses textes. MCE TV vous dit tout de A à Z.

Et les haters vont la haïr, la haïr, la haïr… En effet, Taylor Swift risque gros ! La chanteuse en brouille avec Kanye West se fait accuser de plagiat.

Pour cause, elle aurait alors piqué les lyrics de deux songwriters… C’est du moins ce que ces deux-là continuent d’affirmer.

Cela concerne alors le titre « Shake It Off », très connu des fans de Taylor Swift. Au point où ce hit planétaire lui vaut d’être attaquée en justice.

Les affaires de plagiat sont légion dans l’industrie musicale, somme toute. Cela étant, la chanteuse de country pourrait bien en découdre avec la justice, si ces derniers s’y accrochent.

Il y a quelques années, Sean Hall et Nathan Butler l’avaient déjà attaquée au sujet de ce même hit un peu plus tôt. Une affaire classée sans suite.

Taylor Swift: deux auteurs-compositeurs l'accusent de plagiat !
Taylor Swift: deux auteurs-compositeurs l’accusent de plagiat !

Taylor Swift aurait pioché ailleurs pour écrire « Shake It Off »

Ceci dit, le morceau de Taylor Swift enfreindrait les règles de copyright. Pour preuve, certaines lignes de ce texte appartiendraient au groupe de RnB 3LW.

Taylor aurait pioché dans les paroles de « Playas Gon’ Play », un titre qui date alors de 2001. Dans ce morceau, on entend clairement des paroles semblables à celles de Taylor Swift.

À savoir : « Playas, they gonna play, and haters, they gonna hate ». Ces simples lyrics, qui auraient pu être écrites par n’importe qui, ont donc valu à Swift de se faire striker par les deux auteurs-compositeurs.

D’après Michael Fitzgerald, Sean Hall et Nathan Butler ont « suffisamment » prouvé le plagiat de « leur sélection, leurs arrangements et leur séquence d’expression créative« .

Quant au camp de Taylor Swift, ses avocats prônent que le concept de players et de haters appartient au « domaine public des clichés ». Après tout, elle n’est pas la seule à avoir popularisé ces termes…

Bien avant elle, Notorious B.I.G l’avait fait, comme le font remarquer nos confrères de Independant… Si le cœur vous en dit, voici donc le fameux titre de 3LW :

YouTube est désactivé.
Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.