fbpx
Buzz
Partager sur

Stéphane Plaza accusé de prendre les Gilets jaunes pour des « pigeons » !

Stéphane Plaza accusé de prendre les Gilets jaunes pour
Partager
Partager sur Facebook

Les Gilets jaunes ont accusé Stéphane Plaza de les prendre "pour des pigeons". Il a alors tenu à se défendre face à ces accusations !

Récemment, les Gilets Jaunes ont décidé de se liguer contre une nouvelle personnalité. Et il s’agit de l’agent immobilier Stéphane Plaza. En effet, nombreux sont ceux qui n’ont pas aimé sa façon d’animer ses émissions de télé. Sur M6, il apparait régulièrement dans Maison à vendre mais aussi Recherche appartement ou maison. Et dans une interview accordée au magazine Le Point, c’est le Gilet Jaune Didier, de Seine-et-Marne qui a balancé des propos contre l’homme.

Il a expliqué : « Stéphane Plaza contribue à augmenter les standards de la consommation. Et donc le sentiment pour toute une partie de la population de ne plus pouvoir accéder à un niveau de vie décent. Plaza nous prend pour des pigeons. Il pense que tout le monde peut se payer une double vasque. Mais nous, on ne peut pas avoir de crédit pour se payer une salle de bain. Nous ne sommes pas du même monde ».

Stéphane Plaza se défend contre les accusations des Gilets Jaunes à son encontre

Et ces accusations ont largement fait réagir le principal intéressé. Ce dernier a décidé de prendre la parole. Il n’a pas vraiment apprécié ce qu’on raconte sur lui. Stéphane Plaza estime effectivement que ses nombreuses émissions sur l’immobilier « parlent à tout le monde ». Le présentateur télévisé a aussi ajouté : « On ne m’a jamais reproché de montrer des biens inaccessibles. Je ne pense pas vendre du rêve« .

Stéphane Plaza a aussi ajouté : « Le prix moyen des maisons que nous vendons est de 350 000 euros. Ça reste correct. Quand j’ai vu qu’on avait réussi à récolter un milliard d’euros en deux jours pour Notre-Dame, j’ai été un peu écœuré. J’aurais préféré qu’on donne cet argent aux Gilets jaunes« . Malgré les accusations qu’il a reçus, il semblerait qu’il n’ait aucune rancoeur face à Didier, le Gilet Jaune qui a tenu ces propos contre lui ! Le débat est donc visiblement clos entre les deux camps.