fbpx
Buzz
Partager sur

Squeezie clashe Le Live: ils font « un lancement catastrophique » !

Squeezie clashe Le Live: ils font

En début de semaine, "Le Live" à fait un lancement catastrophique. Ce jeudi, Squeezie s'en est alors pris à l'organisation de l'émission.

Le Live avait tout pour plaire, pourtant la première a été un fiasco. Sur Twitch, Squeezie s’en est alors pris à cette nouvelle émission. MCE TV vous dit tout de A à Z !

UNE PREMIÈRE RATÉE

Le Live, c’est donc le nouveau rendez-vous quotidien des jeunes. Lancée lundi dernier par le groupe Webedia, l’émission propose alors un casting de choix. Ainsi, on retrouve Norman, Agathe Auproux, ou encore Jimmy Labeu. Cependant, la première n’a pas eu l’effet escompté.

Hier, Squeezie s’est donc prononcé sur ce lancement raté. « Ce projet est tenu par des gens qui ni connaissent rien. Qui ont juste envie de faire des thunes. Qui ont 0 passions. A partir de là forcément… Forcément c’est le bordel derrière. Et ça donne lieu a des lancements catastrophique comme ça« .

 

View this post on Instagram

 

Squeezie démolit Le Live

Squeezie ne s’est alors pas arrêté là. « Il n’y a pas de vraie direction artistique. Ça se voit que c’est des gars, on les a mis là, ils veulent prendre leur chèque, ils veulent « shiner » un peu tu vois ? Du coup ils sont un peu paumés tu vois. On leur dit : toi tu vas faire une émission, c’est ça. Toi peut-être que tu peux faire ça ». Il trouve donc les concepts peu intéressants. Pour le youtubeur, les choses sont claires.

« Ce qui fait vraiment chier dans l’histoire c’est qu’il y a eu beaucoup, beaucoup d’argent investi dans ce projet. Moi je le sais. Il y a eu beaucoup, beaucoup, beaucoup d’argent investi dans ce projet. Ce qui m’a vraiment fait chier c’est les « bots ». Je le dis clairement. Attention peut-être que c’est une fausse info. Mais faire, hier, 1800, et aujourd’hui faire 9000 sur la même émission 24h après alors que dans le chat ça parle à la même fréquence qu’avant… ». Ainsi, Squeezie soupçonnerait la production d’augmenter elle même le nombre de « viewers ».