fbpx
Buzz
Partager sur

Soprano rend un bel hommage à l’ex président de l’OM Pape Diouf !

Soprano rend un bel hommage à l’ex président de l’OM Pape Diouf !

Sur Twitter, Soprano a rendu hommage à Pape Diouf, en faisant savoir qu’il avait été la « 1ère personne à lui laisser les clefs du Vélodrome »

Qui n’a pas été touché, hier soir, en apprenant le décès de Pape Diouf ? Sans doute pas Soprano qui a décidé de lui rendre un bel hommage sur son compte Twitter.

En effet, amoureux du ballon rond ou pas, l’ancien président de l’OM était connu de tous. C’est pourquoi, nombreuses étaient les personnes touchées par sa disparition après avoir été contaminé par le Covid-19.

Tous les marseillais se levaient avec le coeur gros. Des simples habitants aux stars de la ville comme Soprano.

En effet, l’artiste connaissait bien Pape Diouf. Si vous remontez quelques années en arrière, vous vous rappelez que l’ex président de l’OM apparaissait même dans le clip du rappeur « Halla Halla ».

Soprano obtenant les clefs du sanctuaire, (le Vélodrome:ndlr) remises par Pape Diouf, pour pouvoir tourner son clip dans le stade dans lequel évolue l’Olympique de Marseille.

Soprano rend un bel hommage à l’ex président de l’OM Pape Diouf !
Soprano rend un bel hommage à l’ex président de l’OM Pape Diouf !

Touché par la mort de Pape Diouf, Soprano lui rend hommage

Car oui, l’artiste n’avait encore jamais pu fouler la pelouse de son stade fétiche pour tourner un clip auparavant. Jusqu’à ce que Pape Diouf lui offre l’opportunité, il y a plusieurs années de cela.

Soprano n’a pas oublié et c’est pour cette raison qu’il a souhaité le remercier, une dernière fois, en lui rendant hommage sur Twitter. L’ancien membre des Psy 4 de la Rime, faisant donc savoir:

 « Je n’ai pas les mots… la première personne qui m’a donné les clefs du stade… Une énorme pensée à la famille Diouf, toutes nos condoléances », faisait savoir le natif de la ville, très touché par cette perte.

Nous nous joignons à Soprano pour adresser toutes nos condoléances à la famille, aux proches, et tous les Marseillais qui doivent encore sécher leurs larmes à l’heure où nous vous parlons.