fbpx
Buzz
Partager sur

Soprano apporte son soutien aux Gilets Jaunes et clashe les médias: « Fermez vos grandes gueules » !

Soprano apporte son soutien aux Gilets Jaunes et clashe les médias:
Partager sur Facebook

Agacé par le traitement médiatique octroyé aux Gilets Jaunes, Soprano s'en est pris aux médias. Il a exprimé son désarroi sur scène.

Les artistes commencent donc à prendre position. Après l’apparition de Nekfeu dans un mouvement des Gilets Jaunes, c’est Soprano qui a exprimé son soutien. Il donne de la force au mouvements et critique les médias. MCE vous dit tout !

Les langues semblent donc se délier. Longtemps invités à prendre position, les artistes, dont les rappeurs ont longtemps hésité. Mais face à ces nouveaux mouvements sociaux, certains ont décidés de s’exprimer. C’est Nekfeu qui a pris la place de pionnier dans cette affaire. Son soutien au mouvement des Gilets Jaunes avait d’ailleurs fait grand bruit il y a quelques semaines. Cette fois c’est Soprano qui s’étend sur le sujet.

A Toulouse pour un concert, Soprano a décidé de rendre publique ses opinions. Sur scène, en plein concert, il a donc fait une révélation qui va faire couler beaucoup d’encre. Il s’en prend notamment au traitement médiatique qu’il juge injuste à l’égard des nouveaux mouvements sociaux. Les médias sont donc visés.

Soprano s’en prend aux médias et donne de la force aux Gilets Jaunes !

Dans un premier temps, Soprano affirme donc soutenir « ceux qui descendent dans la rue avec leur gilet jaunes ou autre chose ». Il se lance ensuite dans un long monologue. « Quand il y a des gens qui commencent à descendre dans la rue et (…) que ça commence à prendre des années et des années, on se dit Mais qu’est-ce qu’ils font ? Est-ce qu’ils nous écoutent ? Est-ce qu’ils communiquent avec nous ?

Parce qu’à un moment donné, les gens qui descendent avec leur gilet jaune ou avec autre chose, c’est tout simplement par dignité, ce n’est pas pour avoir une Porsche, c’est simplement pour donner à manger à leurs enfants ». Il termine en adressant un message sans équivoque aux médias. « J’ai envie de leur dire un truc très simple, à tous ces médias, à certains médias et certains politiques : fermez vos grandes gueules s’il vous plait ».

Un message accueilli par les applaudissements du public.