fbpx
Buzz
Partager sur

Selena Gomez produit une série documentaire Netflix sur l’immigration !

Partager
Partager sur Facebook

Après 13 Reasons Why, Selena Gomez s'apprête à produire un docutementaire sur Netflix. Cela se basera sur l'immigration.

Selena Gomez a produit la saison 1 de 13 Reasons Why. La femme voulait toucher les jeunes et mettre en avant le suicide. Maintenant, la chanteuse prévoit de faire une série Netflix sur l’immigration.

Depuis quelque temps, Selena Gomez se lance dans les séries Netflix. La femme était productrice pour 13 Reasons Why. Elle voulait mettre en avant des sujets qui lui tiennent à cœur comme le harcèlement. Néanmoins, la femme revient avec un tout nouveau projet. En effet, le 2 octobre prochain, la chaîne va sortir un documentaire qui se nomme Vivre sans papiers. La star a travaillé sur ce projet et cela risque d’être poignant.

Selena Gomez entend bien mettre en avant les problèmes qu’ont les sans papiers. Ainsi, dans l’œuvre, les fans suivront huit familles d’immigrants. Ces derniers vivent de façon illégale aux Etats-Unis. Puis, ils vivent dans la peur de se faire expulser. Sans compter que ces familles ne peuvent pas se soigner. « J’ai choisi de produire cette série, Vivre sans papiers, parce qu’au cours des dernières années le mot ‘immigrant’ semble être devenu péjoratif. » a dit la chanteuse dans le Hollywood Reporter.

Selena Gomez pointe du doigt la politique « tolérance zéro »

Ainsi, avec cette série Netflix, Selena Gomez souhaite toucher le public. La femme veut montrer la vie de ses familles et qu’il y ait plus de tolérance. « J’espère que cette série pourra faire la lumière sur ce que c’est de vivre dans ce pays en tant que sans-papiers, du point de vue des personnes courageuses qui ont décidé de partager leur histoire. » a t-elle dit.

Selena Gomez a décidé de sortir ce projet car les Etats-Unis ont durci les lois sur l’immigration. Donald Trump a lancé une politique « tolérance zéro » qui met encore plus en dangers ces familles. Ainsi, les fans verront des familles qui viennent du Mexique et qui souhaitent être traités comme des être vivants et non comme des criminels.