fbpx
Buzz
Partager sur

Sadek vs Bassem Braiki: le rappeur a été placé en garde à vue !

Sadek vs Bassem Braiki le rappeur a été placé en garde à vue !Sadek vs Bassem Braiki le rappeur a été placé en garde à vue !

Dans la nuit du lundi 10 au mardi 11 février, Sadek s'en est violemment pris à Bassem Braiki. Le rappeur s'est alors fait arrêter à Bagnolet.

Un fait tragique s’est déroulé en début de semaine. Après une cyber altercation, Sadek a décidé de tendre un guet-apens à Bassem Braiki. MCE TV vous dit tout de A à Z !

UN LYNCHAGE ORGANISÉ

On le sait, Bassem Braiki est un provocateur. En conflit avec Sadek, il a alors subi les foudres du rappeur. Ce dernier devant donc se produire lors d’un showcase à Lyon. Cependant, le youtubeur en a décidé autrement. Dans la ville où il réside, il a alors fait annulé le concert privé. Vous l’aurez compris, la pilule n’est pas passée.

Ainsi, Sadek a décidé de se rendre aux pieds de l’immeuble de Bassem Braiki. Avec d’autres individus, il s’en est alors pris au youtubeur. Après avoir diffusé la vidéo du lynchage, le rappeur s’est alors exprimé. « Sachez que ce que j’ai fait, c’est de la grosse merde. Regardez bien. Je vais payer pour ça. J’en suis totalement conscient. Ne prenez pas ça en exemple.

Twitter est désactivé.
Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.

Sadek arrêté après s’en être pris à Bassem Braiki

Il semble donc que Sadek soit conscient de son erreur. Il a alors continué. « Malgré les événements de cette nuit, ça ne va pas trop (…) J’ai cédé comme un imbécile à la violence et à la haine parce qu’au bout d’un moment, je ne supportais plus les menaces avec les armes. Ça m’a fait sortir de mes retranchements ». Ainsi, le 12 février 2020, le rappeur s’est fait arrêter.

En diffusant la vidéo, Sadek le savait. Son crime ne pouvait pas rester impuni. Il a donc été emmené par la police à Bagnolet. Son avocat a alors fait une déclaration à l’AFP. « Il était en route pour mon cabinet et on devait ensuite se rendre au commissariat. (…) il compte reconnaître les faits, son erreur, mais aussi contextualiser.