fbpx
Buzz
Partager sur

Rym (La villa des coeurs brisés) tacle Booba après ses moqueries !

Rym (La villa des coeurs brisés) tacle Booba après ses moqueries 1000

Alors que le rappeur français Booba clashe Rym, candidate de La Villa Des Coeurs brisés, cette dernière se venge et le tacle à son tour.

Dans une vidéo, Rym (La Villa des Coeurs Brisés) raconte sa journée à ses fans. Cela insupporte Booba et se moque d’elle immédiatement. Mais elle ne le laisse pas faire ! MCE vous en dit plus.

Son sérieux n’aura pas duré très longtemps ! Eh oui, le rappeur Booba, connu pour tous ses clashs, s’en prend à de nouvelles personnes.

Après La Fouine, sa cible préférée, le père d’Omar et Luna s’attaque à Rym. En effet, il s’agit de la candidate de La Villa Des Coeurs Brisés.

Ainsi, l’interprète de « 92i Veyron » attaque la future maman sans vergogne sur les réseaux sociaux. La raison ? Celui-ci tombe sur une vidéo d’elle.

En bref, Rym raconte sa journée à ses milliers de fans sur Instagram. Mais il faut croire que cela ne plait pas du tout au rappeur !

D’ailleurs, l’artiste n’hésite pas une seule seconde pour se moquer d’elle. Mais pas n’importe comment ! Celui-ci s’amuse à filmer une parodie.

« Donc là, il est 03h27 du matin je me suis levé pour pisser et je tombe sur ça. Le 11 mai quand on va rentrer dans le nouveau monde, vu qu’il n’y a plus de concerts, de foot, de zobi. »

« Je pense aussi qu’il est très important d’arrêter ça« , déclare le grand rival de Kaaris. Mais la chérie de Vincent Queijo ne le voit pas du même oeil. Alors, elle riposte !

Rym (La villa des coeurs brisés) tacle Booba après ses moqueries 640

Rym passe à l’attaque

Alors qu‘elle n’a pas la langue dans sa poche, Rym ne supporte pas que l’on se moque d’elle. Ainsi, la jeune femme monte au créneau !

« J’ai vu qu’un certain rappeur qui s’appelle Booba a posté une vidéo de moi sur son compte. Donc Booba, c’était juste pour te dire que si tu n’aimes pas mes story, pas de soucis. »

Mais ce n’est pas tout ! Très remontée, Rym ne mâche pas ses mots pour se défendre. « Moi, je n’aime pas ta musique et je n’en fais pas non plus un plat. »

En effet, celle-ci poursuit : Surtout que dans certaines de tes chansons, tu n’emploies pas les bons mots pour t’exprimer et surtout tu rabaisses la femme ». Ça, c’est dit !