fbpx
Buzz
Partager sur

Rohff choqué par l’arrivée d’Éric Dupont-Moretti au ministère !

Rohff choqué par l'arrivée d'Éric Dupont-Moretti au ministère1000

Sur les réseaux sociaux, Rohff a montré son indignation en apprenant l'arrivée d'Eric Dupont-Moretti au ministère !

Ce lundi 6 juillet, Eric Dupond-Moretti a donc été nommé. Ministre de la Justice et Garde des sceaux. Une décision qui a donc choqué l’opinion. Mais aussi le rappeur Rohff.

C’est une nomination qui a donc fait beaucoup parler. Lundi, Eric Dupond-Moretti a donc été nommé Ministre de la Justice, donc.

Rapidement, l’opinion publique s’est donc rebellée. « Je pense donc qu’on a fait n’importe quoi », a affirmé l’institution.

Le pénaliste très controversé a donc pourtant affirmé lors de sa prise de poste qu’il ne voulait « faire de guerre à personne ». Cependant, plusieurs affaires l’impliquant on donc pris des proportions énormes. Au cours de ces dernières années.

Et c’est là que le bas blesse, justement. Sur les réseaux sociaux, les internautes s’indignent donc, et du côté des people, ce n’est pas mieux.

Tout à l’heure, le rappeur Rohff a donc montré son indignation face à cette décision. Il s’est pour cela, emparé de sa Story sur Instagram.

Rohff s'est exprimé sur les réseaux sociaux
Rohff s’est exprimé sur les réseaux sociaux

Rohff, choqué par l’arrivée de Dupont-Moretti au Ministère !

Sur les réseaux sociaux, le rappeur Rohff n’a donc pas caché sa peine en apprenant qu’Eric Dupont-Moretti intégrait le Ministère. Et pour cela, l’artiste a donc fait simple.

Comme à son habitude, Rohff a joué dans la sobriété. Il a pour cela repartagé une information du journal Le Parisien. Sur Instagram, donc.

Sur cette dernière, on peut ainsi lire : « Remaniement : Eric Dupont-Moretti nommé ministre de la justice ». Rohff a donc immédiatement commenté, à l’aide d’un simple emoji « gêné », donc.

Ce n’est pas la première fois que le rappeur s’exprime sur les réseaux sociaux. Récemment, ce dernier s’est donc indigné au sujet des tests. De vaccin du covid-19, donc.

En effet, certains médias affirmaient donc la chose suivante. Des vaccins seraient testés sur les Africains. Vous avez bien lu. Une décision jugée inenvisageable, donc, pour Rohff.

Ce dernier a alors pris la parole, donc, et il n’y est donc pas allé de main morte. Il avait déclaré ceci : « Les Africains ne sont pas des rats de laboratoires ». C’est dit.