fbpx
Buzz
Partager sur

Rihanna, Beyoncé, Pharrel Williams ont trouvé un «accord amiable» avec Eleven Paris !

Rihanna, Beyoncé, Pharrel Williams ont trouvé un «accord amiable» avec Eleven Paris !

Rihanna, Beyoncé d'autres stars américaines avaient engagé des poursuites contre la marque française Eleven Paris. Ils sont arrivés à un accord à l'amiable

Les stars Beyoncé, Rihanna, Pharrell Williams, Kanye West et Jay Z ont porté plainte, il y plus de deux mois dans la grande ville de New York, contre ElevenParis. Ces stars reprochent à la marque française de prêt-à-porter l’utilisation frauduleuse de leur image sur des tee-shirts, des sweats et des accessoires tels que des sacs, des chapeaux ou des coques de téléphone. Lancée en 2003, ElevenParis est une marque urbaine et rock qui s’adresse à un public plutôt jeune !

Eleven Paris: Life is a joke

Eleven Paris, c’est une success story française partie d’une modeste boutique dans le Sentier, à Paris, en 2003. Depuis sa création, la marque n’a de cesse de progresser et les points de vente fleurissent en Europe. Mais Eleven Paris se distingue avant tout par son produit emblématique : des tee-shirts avec des portraits de stars à qui l’on a rajouté une moustache noire. Filles comme garçons, le premier de cette longue série naît en 2010. Beyoncé, Rihanna, Jay Z, Kanye West ou encore Pharrell Williams ont engagé collectivement des poursuites en justice contre la marque de prêt-à-porter parisienne. Ces stars américaines reprochent à la marque française d’avoir commercialisé sans leur autorisation divers articles reproduisant leur image. En engageant des poursuites devant le tribunal fédéral de New-York, les stars ont indiqué qu’elles avaient déjà demandé à la marque de stopper la vente de ces produits, notamment sur son site internet, ou encore dans sa boutique du quartier de Soho à Manhattan. Ils accusent aussi Eleven Paris d’avoir utilisé leur nom dans des slogans, comme « Kanye is my Homie » se traduisant par « Kanye est mon pote », et d’avoir repris des paroles de leur chanson sans en avoir l’autorisation. Selon la plainte, ElevenParis leur a causé et leur cause encore »des dommages irréparables » alors que les chiffres de vente représenteraient des centaines de millions de dollars. Ces artistes sont d’autant plus remontés qu’ils possèdent leur propre marque de vêtements ou qu’ils collaborent avec diverses enseignes pour des collections capsules. La marque de prêt-à-porter parisienne n’a pour l’instant pour souhaiter s’exprimer.

Un accord amiable

Hier, dans un communiqué, Eleven Paris a enfin signalé avoir «trouvé un accord amiable avec Beyoncé, Rihanna, Kanye West, Jay Z et Pharell Williams à la suite de l’action collective que ces derniers avaient engagée». Cependant aucun détail de cet accord n’est communiqué car «les termes de l’accord sont confidentiels», est-il souligné dans le communiqué .