fbpx
Buzz
Partager sur

R Kelly accusé d’agressions sexuelles: il ne se rend pas à l’audience car il s’inquiète pour… ses orteils !

R Kelly accusé d'agressions sexuelles: il ne se rend pas à l'audience car il s'inquiète pour... ses orteils !
Partager sur Facebook

Accusé de multiples agressions sexuelles, R Kelly ne s'est pas rendu à son audience. Son avocat a tenté d'expliquer cette absence.

R Kelly est la cible de très nombreuses accusations. Parmi celles-ci, des plaintes pour des agressions sexuelles. Pourtant, le chanteur ne s’est pas présenté à l’audience à laquelle il devait se rendre. Son avocat a tenté de justifier cette absence en invoquant une infection à un orteil. MCE vous dit tout !

Cela fait plusieurs années que l’on entend plus parle de R Kelly pour les bonnes raisons. Depuis les années 2000, il semble donc embourbé dans de multiples affaires judiciaires. Les plaintes ne cessent de tomber à son encontre et le chanteur ne semble alors pas pouvoir arriver au bout du tunnel. Une nouvelle fois convoqué, il ne s’est pas présenté à l’audience. Pour une raison qui semble peu valable.

C’est pour une affaire de trafic sexuel que R Kelly était cette fois appelé à se rendre au tribunal. Il n’a donc pas fait le déplacement. Son avocat a prétexte une blessure qui l’empêcherait en partie de marcher. Selon ses dires R Kelly souffre d’une infection à un orteil. Une infection qui semble assez sévère puisqu’il aurait fait perdre un ongle d’orteil à l’accusé.

R Kelly plaide non coupable dans une affaire d’agression sexuelle !

Son avocat a donc tenté de justifier cette absence de mouvement.  “Il n’a pas voulu venir au tribunal parce qu’il allait être menotté avec d’autres détenus pendant son transfert et que quelqu’un risquait de lui marcher sur le pied. Quand votre ongle d’orteil a été arraché, ça peut être très douloureux.”

R Kelly a toujours nié les accusations à son encontre. Visé par un mandat d’arrêt pour des agressions sexuelles, il continue de plaider non coupable. Son attitude énerve les instances américaines. Il se serait par exemple plaint de ne pas pouvoir revoir ses épouses. Cette absence s’ajoute à des détails qui ne sont pas à son avantage.

Une décision qui ne devrait, une fois de plus, pas le montrer sous son meilleur jour face aux instances judiciaires.