fbpx
Buzz
Partager sur

PNL critiqués par les fans: leur collection de vêtements QLF est trop chère

PNL critiqués par les fans leur collection de vêtements QLF est trop chère

PNL ouvrait une boutique éphémère dans Paris pour leur nouvelle collection de vêtements. Mais c'était trop cher selon plusieurs fans.

PNL pensait faire un coup de maître avec sa boutique éphémère dans Paris mais c’est tout l’inverse qui s’est produit. Le pop-up store de « la collection numéro 1 » de leur marque QLF (Que La Famille) était uniquement ouvert le week-end du 25 et 26 mai de 10 heures à 22 heures, rue des Coutures-Saint-Gervais, dans le 3e arrondissement de la capitale.

Un mois après la sortie de leur dernier album qui s’intitule Deux Frères, les deux chanteurs misaient donc gros avec ce pop-up store. Au total plus de 200 000 albums ont été vendu, on ne peut pas en dire autant pour leur marque de vêtement. Les prix oscillaient entre 35 et 150 euros. Les survêtements coûtaient 150€, le pull 90€, un briquet pas moins de 40€ ! Mais aussi une casquette 45€, un sweat-shirt 100€, un t-shirt 45€. Ou encore aussi une coque pour 35€ et un sac 90€.

PNL : les fans trouvent qu’ils abusent

Sur les réseaux sociaux, les internautes se déchaînent. Ils ne manquent pas de faire savoir à la Toile que les prix étaient beaucoup trop élevés. On peut lire par exemple : « J’ai trop le seum PNL, ils ont abusé des prix wesh« . Mais aussi « le prix, il n’est pas QLF« . Ou encore aussi « 40 € le briquet ma gueule, j’ai juré vous n’avez pas connu la hass pour oser vendre ça ». Coup dur donc pour les deux chanteurs ,qui pourtant viennent d’un milieu difficile et savent ce que c’est d’être en galère d’argent.

Nous pouvons lire aussi la stupeur de certains… : « C’est vrai le briquet d’la boutique PNL il est a 40 balles ? La flamme elle s’allume grâce a la reconnaissance faciale ou quoi ? » Ademos et N.O.S n’ont répondu à aucun fan et ne se sont donc pas encore exprimés sur les prix. Nombreux sont ceux qui aimeraient savoir pourquoi les prix sont si chers. Grande déception donc de ne pas avoir pu acheter un souvenir de leur groupe préféré.

Crédit photo : The Fader