fbpx
Buzz
Partager sur

Pierre-Jean Chalençon choque: « Donald Trump c’est un type que j’aime bien »

Partager
Partager sur Facebook

Pierre-Jean Chalençon a suscité la surprise lors d'une Interview pour Télé-Loisirs. Le collectionneur a déjà passé une soirée avec Trump !

Pierre-Jean Chalençon a créé la surprise, voire le choc avec des dires qui ne sont pas passée inaperçus. En effet, l’acheteur d’Affaire Conclue a évoqué sa sympathie pour une personne plutôt atypique. Mais surtout une personne à mille lieux de l’environnement du PAF. Il s’agit en effet, de l’une des personnes le plus puissantes au monde: Donald Trump.

Mais alors comment un simple acheteur français comme Pierre-Jean Chalençon a-t-il côtoyé le président des USA ? Chalençon est même allé plus loin dans ses propos. En effet, l’homme en plus de l’avoir déjà croisé, lui exprime sa sympathie.

Des propos qui n’ont pas manqué de choquer lorsque l’on connait le contexte actuel. En effet, Donald Trump ne fait pas vraiment l’unanimité. Tant pour son attitude envers les femmes. Que pour sa manière de gérer les affaires des USA.

Pierre-Jean Chalençon et Donald Trump: Un duo improbable

Le nom du très célèbre acheteur d’Affaire Conclue, est sur toutes les bouches. En effet, Pierre-Jean Chalençon connait en ce moment une certaine popularité. Notamment en raison de son éviction de DALS. Mais aussi pour sa non-participation à TPMP.

Mais si Pierre-Jean Chalençon fait parler de lui, c’est pour une amitié un peu particulière. Interviewé par Télé-Loisirs, il a évoqué Donald Trump. Il a raconté avec plus de détails sa rencontre avec le chef d’État des USA.

« J’ai été à la messe avec Donald Trump à Pâques, à Palm Beach l’année dernière. » Commence Pierre-Jean Chalençon. « J’ai dîné le soir chez lui avec des amis. C’est un type que j’aime bien. J’ai d’autres amis qui m’ont invité dans sa résidence à Mar-a-Lago. Je lui ai même signé un bouquin sur Napoléon qu’on a mis dans sa chambre ».

Pas sur que ses propos ne plaisent à tout le monde. Mais l’acheteur a eu l’occasion de montrer qu’il avait le bras long ! Même de l’autre côté de l’océan.