fbpx
Buzz
Partager sur

Pascal Salviani (Koh-Lanta): sa fille se fait agresser en pleine rue !

Pascal Salviani (Koh-Lanta)- sa fille se fait agresser en pleine rue 1000

Dans la story de son compte Instagram, Pascal Salviani (Koh-Lanta) pousse un coup de gueule après que sa fille se soit faite harcelée.

Très en colère après la mésaventure de sa fille, Pascal Salviani (Koh-Lanta) pousse un coup de gueule. Il dénonce le harcèlement de rue ! MCE vous explique tout.

Il y en a assez ! Si Pascal Salviani se montre toujours discret sur les réseaux sociaux, l’ancien participant de Koh-Lanta déroge à la règle. 

Cette fois-ci, l’aventurier a un message à faire passer. Alors, il demande à tout le monde d’ouvrir bien grand ses oreilles.

En effet, Pascal Salviani raconte la mésaventure de sa fille. Avec ses copines, la jeune femme s’accorde un bain de minuit sur la plage de Saint-Laurent-de-Var.

Toutefois, sa sortie entre filles ne se déroule pas comme prévu. Et pour cause, elles se font approcher par plusieurs hommes, dont certains très insistants.

Mais le problème ne s’arrête pas là ! Alors qu’elles refusent leurs avances, celles-ci reçoivent une pluie d’insultes.

De quoi hérisser les poils du copain de Raphaël Pépin (Les Anges 11). Ainsi, le père de famille pousse un énorme coup de gueule.

« Heureusement qu’elles sont sept parce qu’à deux, on peut pas se baigner dans la mer, c’est fini ça. C’était avant qu’on pouvait se faire des bains de minuit, tranquille. »

Pascal Salviani (Koh-Lanta)- sa fille se fait agresser en pleine rue 640

Pascal Salviani appelle au respect

Dans son élan, Pascal Salviani ajoute : « Mais ici, sur la côte d’Azur, ça devient très compliqué quand il y a des filles seules. (…) Passée la nuit, il y a les loups qui sortent.« 

Ainsi, l’aventurier de Koh-Lanta pousse la sonnette d’alarme. D’après lui, la situation devient de plus en plus dramatique.

D’après lui, « c’est compliqué pour les femmes, j’en ai conscience aujourd’hui. » Alors, Pascal Salviani demande aux internautes une seule chose : les respecter.

« Alors peut-être que je suis un vieux mais c’est la vieille école, nous, on les respectait, les femmes. (…) Mais les gars, faut respecter, c’est la base. On respecte la femme, nom de Dieu ! (…) »

« Mais vous respectez rien, bande de tocards ! (…) Il faut que ça cesse ! Mais arrêtez de voir les femmes comme de la chair fraîche. (…) Maintenant j’ai la pression quand ma fille sort. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par CORSICA TRADITION 🏗🇫🇷 (@pascalsalviani) le