fbpx
Buzz
Partager sur

Nicki Minaj: que risque la chanteuse après sa cyber-attaque ?

Nicki Minaj: que risque la chanteuse après sa cyber-attaque ?

Que risque la chanteuse Nicki Minaj après avoir été victime d'un piratage ? On vous donne plus de détails sur cette affaire.

Que risque vraiment Nicki Minaj après sa cyber-attaque ? MCE TV vous donne plus de détails !

C’est une cyber-attaque pour le moins inédite ! En effet, plusieurs stars dont Nicki Minaj ont été victime d’un piratage.

Non, pas directement. On vous explique.

Un groupe de hackers a réussit à pirater un cabinet d’avocats basé à New York. En effet il s’agit du cabinet Grubman Shire Meiselas & Sacks.

Ce cabine a pour client, entre autres stars Nicki Minaj ! Mais aussi Madonna, Drake ou encore The Weeknd ! 

Le groupe a alors réussit à mettre la main sur près de 756 Go de données ! Ce qui veut dire qu’il avait accès aux adresse mails confidentiels et carnet d’adresse des stars !

Le coup du siècle ! D’ailleurs les hackers ont demandé une rançon sinon les données allaient être affichées au grand public !

Nicki Minaj: que risque la chanteuse après sa cyber-attaque ?

Que risque Nicki Minaj ?

Le piratage dont a été victime le cabinet d’avocat donc Nicki Minaj est cliente, n’est pas une blague ! En effet, en guise d’avertissement, les hackers ont partagé certaines données.

En effet, un extrait du contrat de Madonna pour sa tournée a été diffusé sur le dark net. Ça ne rigole pas !

« C’est comme si un kidnappeur envoyait un doigt coupé » explique l’analyste Brett Callow. C’est donc très sérieux !

Les stars comme Nicki Minaj risquent donc de retrouver leurs données personnelles révélées au grand public ! En effet, les pirates peuvent partager leurs adresses confidentielles par exemple.

Ou encore pire leurs contrats comme pour Madonna ! Le cabinet d’avocats a tout de suite prévenus les stars concernées. 

En effet, elles sont au courant de ce qui se passe. Pour l’instant le cabinet semble dans l’impasse. 

En effet, les pirates demandent une rançon. Enfin, le FBI a bien sur ouvert une enquête pour découvrir qui se cache derrière cette histoire.

Les pirates répondent au nom de REvil ou Sodinokibi. Affaire à suivre.