fbpx
Buzz
Partager sur

Neymar accusé de viol: il aurait fessé la plaignante à sa demande !

Neymar accusé de viol il affirme avoir fessé la plaignante à sa demande !
Partager sur Facebook

Neymar, l'attaquant star du Paris-Saint-Germain, était entendu jeudi 13 juin 2019 par les enquêteurs. Il est accusé de viol.

Neymar est dans un bourbier impossible. Accusé de viol, l’attaquant phare du PSG doit maintenant rendre des comptes aux enquêteurs et à la justice. Jeudi 13 juin 2019 il se rend dans un commissariat de police pour déposer plainte mais aussi pour répondre de cette accusation. C’est la brésilienne Najila Trindade qui engage des poursuites.

Le footballeur âgé de 27 ans explique à la police que le rapport sexuel était « consenti » autant par la possible victime que le supposé agresseur. Il ajoute aussi que c’est Najila Trindade qui « demandait à se faire fesser« . Pourtant les médecins de l’hôpital de Sao Paulo remarquèrent de nombreux hématomes très sombres. Au niveau des jambes mais aussi les fesses de celle qui porte plainte.

Neymar passe au crible

La seconde rencontre entre Neymar et Najila Trindade s’accompagne de quelques images vidéo. Images évidemment diffusées sur internet. RMC Sport rapporte que Neymar certifie que Najila Trindade lui donna une gifle. Et aussi qu’elle le força en partir. Quand le footballeur termina son audition avec les enquêteurs il s’afficha très calme. Et il déclara alors aux journalistes : « La vérité éclatera tôt ou tard. »

Les services de police brésilien annoncent qu’ils déposent plainte contre Najila Trindade pour diffamation. La raison ? La mannequin aurait subtilement avoué que la police est corrompue. C’est lors d’une interview pour SBT que la jeune femme laisse entendre ce message. Elle parlait aussi du vol d’une tablette où un enregistrement mettant à mal Neymar existe lors de leur rencontre à Paris courant mai.

« Je veux qu’il paie pour ce qu’il a fait » ces mots résonnent violemment dans la bouche de la plaignante. Son troisième avocat suit les deux précédents et aussi décide de l’abandonner. La victime raconte que son avocat, Danilo Garcia de Andrade, est lui aussi impliqué dans le vol de cette tablette.

Source : La Parisien

Crédit photo : La Voix du Nord