fbpx
Buzz
Partager sur

Nabilla et Thomas: les dessous de l’affaire dévoilés par la justice ! (vidéo)

Nabilla et Thomas les dessous de l'affaire dévoilés par la justice !

Découvrez les révélations sur l'Affaire Nabilla Thomas sur ce fameux soir du 4 novembre 2014...

Que s’est-il passé la nuit du 6 novembre 2014 ? Accusée d’avoir poignardé son petit-ami, Nabilla fait la Une des journaux depuis cette fameuse nuit. Est-ce intentionnel ? Par quoi cette histoire a t-elle commencé ?  Le Parisien lève le voile sur cette sombre affaire qui a suscité beaucoup de questionnement.

Thomas fou de rage contre Nabilla

Ce soir-là, après être allé diner au restaurant, le couple regagne leur hôtel à Boulogne-Billancourt. Alors que Thomas est sous l’emprise de la cocaïne, comme il l’a avoué, il s’en prend à sa petite amie et lui reproche de s’être un peu trop dénudé dans l’émission Touche pas à mon poste.

« Tu fais quoi sérieux, on te voit en train d’allumer Hanouna », d’après La Parisien, une danse serait une à l’origine de la violente altercation entre Thomas Vergara et Nabilla Bennattia. La veille de la dispute Nabilla, lorsque la chroniqueuse à Touche pas à mon poste à l’époque se livre à une danse sexy et sulfureuse avec Gilles Verdez. Se Le Parisien « La bimbo, en tenue de cabaret, se lance dans un twerk, une danse ultra-sexy ».  Ce qui provoque la jalousie de Thomas Vergara son petit-ami. Ce sont des textos qui ont confirmé sa colère au moment des faits: « Tu fais quoi sérieux, on te voit en train d’allumer Hanouna, en train de danser sur ta chaise en culotte » ou alors « La meuf elle est en maillot de bain sur le plateau… suis dégoûté  ».

Le coup de couteau était volontaire

Selon Thomas Vergara, Nabilla l’a poignardé sans le vouloir alors qu’il cherchait à la maitriser. Mais pour le médecin légiste aucune excuse n’est valable:« Monsieur était blessé de face par Madame. Aussi, seule la tenue de l’arme dans la paume de la main, pointe vers le bas, était compatible avec cette blessure », estime-t-il.

Nabilla devrait comparaître début 2016 pour « violences volontaires aggravées ».

Photo DR @Nabillanews

Vidéo source: jeanmarcmorandini.com