fbpx
Buzz
Partager sur

Nabilla s’instruit grâce à ses abonnés « Je vais dormir moins bête » !

Nabilla s'instruit grâce à ses abonnés "Je vais dormir moins bête" !

Sur la Toile, Nabila adore interagir avec ses abonnés. Dernièrement, l'un d'eux lui a même appris l'anecdote des "singes de la sagesse".

Nabilla est très proche de ses abonnés sur ses réseaux sociaux. Et il y a quelques heures, la star a même découvert une incroyable anecdote grâce à l’un d’eux. MCE TV vous dévoile tout.

A ce jour, Nabilla est l’une des influenceuses les plus populaires sur Instagram. Si la jolie brune est très active sur ce réseau social, elle l’est aussi sur Snapchat.

En véritable femme d’affaires, elle continue de faire le bonheur de ses fans avec son label « Nabilla Beauty ». De plus, la compagne de Thomas Vergara multiplie aussi les partenariats avec les marques les plus prestigieuses. La classe !

Dès qu’elle peut, la brune incendiaire partage des codes promos à ses followers afin qu’ils en profitent pour commander des produits à gogo !

Bien que la protégée de Magali Berdah soit focalisée sur son business, sa priorité reste avant tout son petit Milann. Ce dernier a d’ailleurs fait sa grande rentrée à la crèche.

Emue, sa célèbre maman a visiblement du mal à se rendre compte du temps qui passe. Il y a quelques heures, un internaute a rebondi à la story de Nabilla.

Et grâce à lui, la star a appris l’anecdote des « singes de la sagesse ». La preuve en image !

Nabilla s'instruit grâce à ses abonnés "Je vais dormir moins bête" ! Nabilla s'instruit grâce à ses abonnés "Je vais dormir moins bête" !

Nabilla partage le message de l’un de ses abonnés !

« Je vais dormir moins bête », a ainsi légendé Nabilla via sa story. Par la suite, la brune incendiaire a partagé le post de l’un de ses followers pour que sa communauté puisse le découvrir aussi.

« Les singes de la sagesse (aussi appelés les trois singes) est un symbole d’origine asiatique constitué de trois singes « , peut-on ainsi lire sur la Toile. « Dont chacun se couvre une partie différente du visage avec les mains ».

Mais aussi : « Le premier les yeux, le deuxième la bouche, et le troisième les oreilles. Ils forment une sorte de maxime picturale : ‘Ne pas voir le Mal, ne pas entendre le Mal, Ne pas dire le Mal »

Et de conclure : « A celui qui suit cette maxime, il lui arriverait que du bien ». Une belle anecdote qui semble avoir intéressé Nabilla et certainement le reste des internautes.