fbpx
Buzz
Partager sur

Nabilla revient sur son coup de foudre pour Thomas « C’était le type parfait, une sorte de Ken ! »

Nabilla revient sur son coup de foudre pour Thomas « C’était le type parfait, une sorte de Ken ! »

Dans une interview accordée à Glamour, Nabilla s’est confiée sur son couple et a avoué avoir douté de son pouvoir de séduction avec Thomas Vergara

Nabilla et Thomas filent le parfait amour depuis plusieurs années. Les deux tourtereaux se sont rencontrés dans les Anges 5 et ont eu un véritable coup de foudre l’un pour l’autre. Aujourd’hui, la starlette avoue avoir eu peur de ne pas plaire à son chéri actuel.

Nabilla se confie sur son coup de foudre pour Thomas

Nabilla vit une très belle histoire d’amour avec Thomas Vergara. Depuis leur rencontre, les deux jeunes gens ne se sont pas lâchés d’une semelle. En novembre 2014, de nombreuses personnes étaient persuadées que le beau brun allait mettre fin à sa relation avec l’ex-bimbo, lorsque cette dernière l’a poignardé après une violente dispute.

A la suite de cette affaire, la justice a ordonné à Nabilla et à Thomas de ne plus se voir jusqu’au procès, mais les deux tourtereaux s’aiment tellement qu’ils ont décidé d’enfreindre la loi. Fous amoureux l’un de l’autre, le couple s’affiche régulièrement sur les réseaux et multiplie les déclarations.

Avec lui, elle ne se sentait « pas irrésistible »

Dans un entretien pour le site Glamour, Nabilla a fait des révélations étonnantes sur son coup de foudre pour Thomas Vergara, qu’elle n’hésite pas à comparer au chéri de la célèbre poupée Barbie: « Je me suis dit que ce mec était vraiment très beau, mais je ne savais pas si j’allais pas lui plaire. Grand, les yeux clairs, c’était le type parfait, une sorte de Ken ! », a-t-elle déclaré.

Dans les Anges 5, Thomas lui plaisait tellement qu’elle était intimidée par sa beauté. Nabilla avoue d’ailleurs qu’elle ne pensait pas pouvoir le séduire: « Je savais que je plaisais aux Noirs, aux Arabes, aux mecs plus vieux, mais ce genre d’hommes, je n’étais pas sûre de lui plaire, surtout avec mes faux-cils et mes robes pas possible. Il devait avoir une meuf, des prétendantes… Je ne me sentais pas irrésistible ». Comme quoi, Nabilla n’a pas toujours été sûre d’elle !