fbpx
Buzz
Partager sur

Nabilla maman: ce jour qu’elle redoute plus que tout !

Nabilla fête les deux mois de son fils. Milann à rendez-vous à l'hôpital pour se faire vacciner ! Un moment redouté par la maman.

Nabilla fête les deux mois de son fils et pour l’occasion Milann va se faire vacciner ! Un moment que la maman redoute beaucoup ! MCE TV vous dit tout !

Aujourd’hui, cela fait deux mois que Nabilla a accouché de son premier enfant. En effet, le 11 octobre dernier, Milann pointait le bout de son nez dans un hôpital en Europe. Le couple a depuis décidé de quitter la grisaille londonienne pour rejoindre le soleil de Dubaï. Et si la famille semble plus heureuse que jamais depuis son déménagement, la star expose tout de même ses craintes sur les réseaux sociaux.

Ainsi, Nabilla s’est emparée de son compte Snapchat pour faire une confidence. Si la jeune maman est excitée à l’idée de fêter les deux mois de son fils, elle n’en reste pas moins triste. « Aujourd’hui, c’est les deux mois de mon fils… Que le temps passe vite. Je suis à deux doigts de la dépression«  Voilà ce qu’a confié la star avant d’ajouter : « C’est aussi un jour que je redoute. J’angoisse depuis 2 jours ! »  

Nabilla, la maman de Milann va enfin laisser sortir son fils !

En effet, les deux mois de son fils sont aussi, pour ce dernier, synonyme d’hôpital… Milann va avoir droit à ses premiers vaccins! Une situation qui ronge Nabilla depuis plusieurs jours. Si les craintes de la jeune maman semblent risibles, elle ne contrôle pas sa sensibilité et son côté protecteur. « Je n’ai pas envie de le voir pleurer ou souffrir… » A t-elle ainsi expliqué sur son compte Snapchat.

Pourtant, Nabilla n’a visiblement pas de quoi s’inquiéter. Elle a alors affirmé que Milann était en très bonne santé ! Et si les vaccins préoccupent la belle, ils sont aussi annonciateurs d’une bonne nouvelle. « Mon mari m’a promis qu’on pourrait l’emmener partout avec nous ! C’est vrai que ça fait 2 mois que je n’ai pas le droit de le sortir… » Explique alors la star de TV-réalité. Il s’agit donc d’un mal pour un bien ! Courage !