fbpx
Buzz
Partager sur

Nabilla maman débutante: ses mésaventures avec Milann dans l’avion !

Partager
Partager sur Facebook

Sur Snap chat, Nabilla a raconté dans les détails les péripeties qu'elle a rencontré dans l'avion, lors du premier vol de son fils, Milann !

Nabilla nage dans le bonheur ! Depuis qu’elle a mis au monde son fils, Milann, la nouvelle maman a changé de vie. D’ailleurs, elle et son mari viennent de déménager à Dubai… MCE TV vous en dit plus !

Tout comme beaucoup de parents de télé-réalité, Nabilla et Thomas ont fait le choix de partir vivre à Dubai. En effet, les parents n’attendaient que de recevoir le passeport de leur fils pour s’y installer. Hier, le grand départ avait donc eu lieu. L’occasion de prendre l’avion pour la première fois avec leur bébé.

Pour son premier vol avec son fils, Nabilla ne s’attendait pas à ça ! En effet, la star de télé réalité a expliqué avoir vécu une expérience terrible… Elle a donc partagé ses mésaventures sur son compte Snap Chat.

Nabilla : traumatisée par son premier vol avec Milann

Difficile de voyager en avion avec un nouveau-né. Pourtant, Nabilla semblait avoir beaucoup de chance. En effet, la femme de Thomas Vergara s’était filmée dans l’avion avec sa petite famille. Avant le décollage, cette dernière semblait alors très sereine. « On a le bébé le plus sage du monde. Il pleure jamais on a de la chance… C’est un vrai bonheur ! » Déclarait la maman de 27 ans.  Pourtant, Nabilla a vite déchanté… En effet, quelques heures après, lors de son arrivée dans sa villa à Dubai, Nabilla a expliqué ce qu’il s’était passé durant ce vol.

Soulagée d’être arrivée, mais surtout très fatiguée, Nabilla a expliqué en détail comment c’était passé son premier vol avec Milann. « Mon premier vol avec mon bébé n’était pas facile du tout. Il m’est arrivé plein de péripéties. Je voulais lui faire son biberon, mais impossible de trouver la dosette pour le lait en poudre.. On a paniqué et cherché partout avec Thomas. Ensuite, on a perdu toutes les tétines de Milann dans l’avion… Il pleurait et tout le monde nous regardait. Je me disais, « ça y est, je fais partie des gens que je détestait dans l’avion »« .