fbpx
Buzz
Partager sur

Nabilla dévoile les coulisses du tournage des Anges !

Nabilla dévoile les coulisses du tournage des Anges !

D'après Nabilla, participer à une émission de téléréalité est loin d’être de tout repos !

Nabilla est devenue célèbre grâce à ses participations aux Anges 4 et 5 sur NRJ 12. Aujourd’hui, la starlette tient à rappeler que participer à ce genre de programme ne consiste pas uniquement à se dorer la pilule devant les caméras.

Nabilla revient sur son expérience dans les Anges

Dans une interview accordée à Jean-François Kervéan, l’écrivain avec qui elle a écrit son livre Trop Vite, pour VSD, Nabilla a révélé les coulisses de l’émission les Anges de la téléréalité. D’après la starlette, ce boulot est loin d’être facile:« Dans les Anges, tu as l’air d’être en vacances mais on te lève à 8h et tu finis à minuit au confessionnal ».

Nabilla ajoute ensuite: « Quand l’équipe nous disait « Oh, c’est plat ! », c’est qu’on faisait de la merde. Alors je me suis dit « Faut pas être plate cocotte ». Le plat c’est la mort ! » D’après la starlette, la production demande sans cesse aux candidats d’être créatifs:« On te place dans des situations et t’essayes d’être créative. Un baptême de ski nautique à Hawaï, une tortue au zoo… A toi de trouver quelques chose de fun pour voir rigoler le caméraman. L’audience monte et tout le monde est content ».

Etre célèbre est bien plus difficile qu’elle ne l’imaginait

C’est donc en voulant être créative et la moins plate possible que Nabilla a balancé sa phrase culte « Non mais allo quoi ! T’es une fille et t’as pas de shampooing ? », qui lui a permis d’enchainer les interviews télévisées, de défiler pour Jean-Paul Gauthier et de devenir la star qu’elle est aujourd’hui. Mais la célébrité s’avère plus difficile que prévu.

A la question « Est-ce que ça vous plait vraiment cette vie de people ? », la jeune femme répond: « Oui et non. A midi, quelqu’un me serre dans ses bras, ému de me rencontrer. A midi cinq, un autre sort son portable et me traite moins bien qu’une bête de foire ». Aujourd’hui, Nabilla a envie de s’éloigner des feux des projecteurs et de mener une vite plus paisible et tranquille.