fbpx
Buzz
Partager sur

Nabilla en grand danger à cause de ses prothèses mammaires !

Dans sa story Snapchat, Nabilla raconte à ses fans être en danger. Elle doit se faire opérer à cause de ses prothèses mammaires !

Dix ans plus tard, Nabilla doit absolument changer ses prothèses mammaires. La chérie de Thomas Vergara est vraiment en danger ! MCE vous explique tout dans les moindres détails.

Coup dur pour Nabilla ! En effet, l’ancienne bimbo de télé-réalité se retrouve en danger. Et pour cause, sa poitrine lui cause bien des soucis !

Ce n’est un secret pour personne : la sulfureuse brune est passée sur la table d’opération pour se refaire les seins il y a déjà quelques années de cela.

« J’avais refait ma poitrine à 18 ans », affirme la maman de Milann dans la story de son compte Snapchat. Mais dix ans plus tard, c’est le drame.

En bref, Nabilla doit subir une opération d’urgence à cause de ses prothèses mammaires. Malgré son inquiétude, elle doit « absolument faire cette opération pour ma santé ».

Alors, la chérie de Thomas Vergara prévoit de se rendre aux Etats-Unis pour se faire opérer le plus rapidement possible. Sinon, la jeune femme peut avoir de grosses complications !

La raison ? « Quand j’étais enceinte, ma montée de lait a provoqué un problème dans ma prothèse mammaire. Elle est abimée. Donc je dois aller aux Etats-Unis car cela peut être dangereux si je laisse comme ça. »

Nabilla en grand danger à cause de ses prothèses mammaires 640

Nabilla rassure ses fans

Ainsi, Nabilla se souvient de son post-accouchement traumatisant. « J’ai eu une montée de lait. Ma poitrine était énorme. Mais quand je vous dit énorme, ça l’était vraiment ! »

Alors, la jolie brune de 28 ans doit « changer ses prothèses » au plus vite. Toutefois, la maman de Milann rassure ses fans. Non, elle ne veut pas modifier la taille de sa poitrine !

En effet, Nabilla assure qu’il ne s’agit « pas de changer de taille, ni de réduire ou de grossir » mais simplement « de les changer pour des raisons médicales« .

« J’ai dû faire des radios à Dubaï que j’ai envoyé aux Etats-Unis. Ils ont vu que j’ai une poche à refermer, une autre abîmée et défectueuse. Donc, ils ne peuvent pas en changer qu’une car cela risque de ne pas être les mêmes. »