fbpx
Buzz
Partager sur

Nabilla à bout de nerfs: elle déteste les manèges à sensation !

Nabilla à bout de nerfs: elle déteste les manèges à sensation !

Nabilla et Thomas Vergara se trouvent à Los Angeles. La starlette a confié qu'elle détestait faire des manèges à sensation !

Nabilla et Thomas Vergara se trouvent depuis plusieurs jours à Los Angeles. Le couple a fait quelques manèges à sensation à Santa Monica !

Nabilla et Thomas Vergara sont devenus parents d’un petit garçon. La starlette adore sa nouvelle vie et elle est très contente de pouvoir s’occuper de Milann. D’ailleurs, ils ont acheté une maison à Dubai et ils adore leur nouvelle vie. Néanmoins, le couple prévoit d’acheter une maison à Los Angeles afin d’avoir un pied à terre. Ainsi, depuis plusieurs jours, ils se trouvent aux Etats-Unis et il s’amusent bien.

La star de télé-réalité est heureuse d’être à Los Angeles avec son mari et Milann. Ils ont déjà visité quelques maisons et ils profitent bien de leur séjour. D’ailleurs, Nabilla a fait du shopping pour Milann et elle est très contente de pouvoir lui acheter de beaux vêtements. Puis, la star a passé une journée avec Thomas Vergara et ils se sont rendu à Santa Monica. Pour autant, la maman de Milann n’a pas aimé sa journée…

Nabilla déteste les manèges à sensation

Nabilla et Thomas Vergara se sont fait une journée en amoureux à Santa Monica. La star était heureuse de pouvoir voir le coucher de soleil mais Thomas a voulu faire des manèges à sensation. Ainsi, la star a confié avoir très peur et elle n’a pas voulu en faire. « Mon petit mari, il aime trop les sensations fortes mais moi je déteste ça. Là il est en train de me souler pour qu’on fasse un manège qui fait peur » a t-elle confié sur Snapchat.

Thomas Vergara a tenté de convaincre sa femme de faire le manège. En effet, il semble bien qu’il lui ait dit que le manège ne fait pas peur. Pour autant, sur le réseau social, Nabilla n’a pas l’air convaincu. Ainsi, elle a préféré regarder le coucher de soleil et profiter de la belle vue vers la mer.