fbpx
Buzz
Partager sur

Miss Univers 2019: une candidate fait son coming-out !

Miss Univers 2019: une candidate fait son coming-out !
Partager
Partager sur Facebook

Swe Zin Htet représentait le Myanmar lors du concours Miss Univers, elle a utilisé cela comme une tribune pour faire son coming-out !

Une des candidates de Miss Univers 2019, vient de faire son coming-out. Alors que dans son pays cela se trouve puni par la loi ! Il s’agit de Swe Zin Htet qui représente la Birmanie, on vous explique !

Myamnar autrefois appelé Birmanie est une ancienne colonie du Royaume-Unis. Elle se trouve à la frontière de plusieurs pays. Comme l’Inde , la Chine, le Bangladesh ainsi que le Laos et la Thaïlande. Pour rappel dans ce territoire, l’homosexualité se trouve perçu comme un crime puni par la loi ! Swe Zin Htet qui a concouru au titre de Miss Univers 2019 a d’ailleurs rappelé que « les relations charnelles contre-nature » son punit de dix ans de prison. Ou encore dans certains cas de la peine de mort.

En effet ce genre de répression existe encore dans certains pays du monde. D’autant plus que les choses sont loin d’être sur le point de changer. C’est pour cela que la jeune femme âgée de 21 ans à révélé au grand jour son orientation sexuelle . Par le biais du blog Missosology.

Miss Univers 2019 : Une candidate Lesbienne fait son coming out !

En effet, celle qui prétendait au titre de Miss Univers 2019, s’est entretenue avec People ce samedi 7 décembre. « Je bénéficie d’une tribune qui me permet d’avoir un grand impact sur la communauté LGBTQ à Burma (Myanmar). Si je dis que je suis lesbienne », a-t-elle déclaré, expliquant ainsi sa démarche. « Ce qui est difficile, c’est qu’à Burma les gens LGBTQ ne sont pas acceptés. Méprisés par les autres et discriminés. » raconte celle qui se trouve en couple avec la chanteuse Gae Gae depuis trois ans.

La jeune femme a donc utilisé la médiatisation offerte par le concours Miss Univers 2019 pour défendre sa cause. « Nous sommes honorés d’offrir une tribune à des femmes fortes et inspirantes. Comme Miss Myanmar, qui sont assez courageuses pour partager leurs histoires uniques avec le monde entier. », a déclaré Paula Shugart, la présidente de Miss Univers.

 

Voir cette publication sur Instagram