fbpx
Buzz
Partager sur

Miss France, des candidates filmées nues: la production se mobilise pour l’élection 2020 !

Miss France, des candidates filmées nues: la production se mobilise pour l'élection 2020 !
Partager
Partager sur Facebook

Durant l'édition 2018 de Miss France, une candidate a été filmée seins nus, depuis le comité fait très attention pour l'élection de 2020.

Depuis l’incident de l’édition 2018 de Miss France, au cours de laquelle une des candidates avait été filmée seins nus, le Comité ne plaisante plus. La directrice des programmes s’est exprimée à ce sujet durant une conférence de presse.

En effet, cet incident a fait beaucoup de bruit lorsque la nouvelle a éclaté. Rappelez vous, lors de Miss France 2018, Manon Jean Mistral, élue Miss Corse 2018, avait été filmée topless dans les coulisses.

Donc autant vous dire que cette année, la prod ne souhaite pas que cela se reproduise ! Comme l’a expliqué Caroline Gavignet, directrice des programmes d’Endemolshine. Elle s’est expliquée lors d’une conférence de presse pour le concours de beauté ce vendredi 15 novembre.

Un incident qui a marqué Miss France !

« L’an dernier, on avait eu la volonté de faire partager au plus grand nombre les coulisses du show. Donc il y avait des caméras en coulisses, il s’est passé ce qu’il s’est passé. Ce sont les aléas du direct. On prend notre grande part de responsabilité dans cet événement. », a-t-elle déclaré a Télé 7 Jours, avant de poursuivre sur le sujet : « Il n’y aura plus de caméras en coulisses ». Toutefois, on apprend que Manon jean Mistral, l’ex candidate de Miss France a réitéré son intention d’attaquer EndemolShine.

Donc l’ex candidate de Miss France s’est exprimée sur le sujet il y a quelques semaines auprès de Corse-Matin. « Ce qui me poursuit le plus, c’est l’incident le soir de Miss France. On attend des nouvelles. Je ne compte pas arrêter, même si on devait me destituer si je me défends. C’est ma personne qui est touchée, pas la Miss », a-t-elle expliqué. De plus, elle raconte ne pas n’avoir eu « ni retour, ni excuse » de la part du Comité. Si ce n’est « un bouquet de fleurs et des chocolats ».