fbpx
Buzz
Partager sur

Miss France 2021: les candidates castées à distance à cause du Covid-19 !

Miss France 2021: les candidates castées à distance à cause du Covid-19 !

Selon Le Parisien, la sélection des candidates pour l'élection de Miss France 2021 se fera à distance. Les Miss seront filmées de chez elles.

La pandémie de covid-19 met à mal l’élection de Miss France 2021. D’après « Le Parisien », les dernières candidates devront se filmer et envoyer leurs vidéos au comité pour les sélections. MCE TV vous explique tout.

A ce jour, le monde entier livre une guerre sans merci au covid-19. Pour tenter de ralentir la pandémie, le confinement est donc requis dans de nombreux pays à l’instar de la France.

Pour mettre fin aux nombreuses rumeurs qui entoure l’édition de Miss France 2021, Sylvie Tellier est alors sortie de son silence.

« Il n’est absolument pas question que l’élection n’ait pas lieu », a ainsi confié la directrice du comité à nos confrères du Parisien.  Cette année, l’élection Miss France sera aussi particulière.

En effet, le concours va célébrer la 100ème année de son édition. En parallèle à tout cela, la sélection des Miss départementales avait débutée bien avant la crise sanitaire.

Alors il a fallu s’adapter aux circonstances. Avec la société Endemol Shine et les autres membres du comité, Sylvie Tellier n’a pas voulu se laisser abattre.

Après quelques jours de réflexion, les sélections pour l’élection de Miss France 2021 allaient bel et bien se poursuivre…  Sans oublier une once de modernité et d’originalité.

Miss France 2021: les candidates castées à distance à cause du Covid-19 !

Miss France 2021: les candidates sont sélectionnées à distance !

En effet, les candidates pour le concours Miss France qui ne sont pas passées devant le comité devront donc envoyer leurs vidéos. Tournées à leur domicile, elles devront dans un premier temps avoir la forme d’un CV vidéo.

Les candidates devront aussi se filmer en train de défiler. Dans une autre, les jeunes femmes devront se livrer sur l’un de « leurs talents ». 

« Cela peut-être de la musique, mais si les filles n’ont pas d’âme d’artiste, ce n’est pas grave, cela peut-être n’importe quel autre don, comme raconter un chapitre majeur de leur vie », a ainsi livré Sylvie Tellier au Parisien. Mais ce n’est pas tout.

Si le choix du contenu des vidéos est libre, il y a quelques règles à respecter.« Je ne veux pas de défilé en maillot, et (…) personne ne visionnera les vidéos sauf le comité », a aussi confié Sylvie Tellier. Il faudra se montrer patient pour en savoir plus sur le profil des candidates… Affaire à suivre !