fbpx
Buzz
Partager sur

Miss France 2020: Sylvie Tellier ne soutenait pas toutes les candidates !

Miss France 2020: Sylvie Tellier ne soutenait pas toutes les candidates !

Dans une interview avec Paris Match Sylvie Tellier est revenue sur les qualités qui font de notre Miss France 2020 la meilleure candidate !

Le nouveau numéro de Paris Match a consacré un passage à notre Miss France 2020, Clémence Botino. D’ailleurs Sylvie Tellier s’est exprimé sur le concours et les problèmes rencontrés. On vous raconte !

En effet, celle qui épaule les Miss tout le long de leur règne a expliqué pourquoi c’est Clémence Botino qui a été élue Miss France 2020. Il faut dire que sa victoire en a surpris plus d’un ! Car la jeune femme s’est fait élire avec 31% des suffrages du public. Même si la préférée des jurés se trouvait être Lou Ruat ! La jolie brune a su faire la différence avec le test de culture G dans lequel elle a excellé !

Clémence Botino ne compte pas arrêter ses études, après un bac scientifique mention « très bien ». Ainsi qu’un séjour a Miami pour devenir Billingue, notre miss étudie maintenant l’histoire de l’art. D’ailleurs son intelligence lui a valu de savoir s’écarter des tensions entre miss lors du voyage de préparation.

Sylvie Tellier revient sur tensions lors de Miss France 2020

Ainsi ce n’est pas pour rien que Clémence Botino est devenue Miss France 2020 ! « Une bonne note en culture générale est nécessaire. Il faut savoir montrer de réelles qualités humaines au sein du groupe. Sans ces deux points forts, je ne peux pas soutenir une candidate », a d’ailleurs confié Sylvie Tellier à Paris Match. Il s’agit donc de la raison pour laquelle d’autres n’ont pas été aussi loin! A l’image de Florentine Somers, Miss Nord-Pas-de-Calais.

En effet, la jeune femme est accusée de « mauvaise camaraderie » et de s’être montré « peste » avec les candidates de Miss France 2020. Des propos qui choque Sylvie Tellier ! « On n’était ni égéries, ni engagées. Juste un porte-écharpe, point. » explique t-elle avant de raconter un événement passé. « Quand en 2002, avec d’autres Miss, j’ai boycotté le concours de Miss Monde au Nigéria. Parce qu’une femme s’est fait lapidée pour adultère, on en avait à peine parlé. La manifestation avait été délocalisée à Londres. » autant dire que depuis les choses ont bien changé !

 

Voir cette publication sur Instagram