fbpx
Buzz
Partager sur

Miss France 2020: une association porte plainte après les attaques racistes !

Miss France 2020: une association porte plainte après les attaques racistes !

Clémence Botino et Evelyne de Larichaudy ont subi de nombreuses attaques racistes sur les réseaux, suite à passage dans Miss France 2020 !

cCette édition de Miss France 2020 a été marqué par de nombreux commentaires racistes visant Clémence Botino et Evelyne de Larichaudy. Une asso a donc décidé de porter plainte et dénonce la non-action de l’Etat. On vous explique !

En effet, Le CRAN a déposé une plainte auprès du procureur de Paris pour racisme lors de l’élection de Miss France 2020. Ainsi tout le long de cette soirée des internautes ont enchaîné les attaques sur les réseaux sociaux. Surtout à l’encontre de Evelyne de Larichaudy, Miss Ile-de-France, qui s’est fait moquer pour ses origines asiatiques. Pareil pour Clémence Botino, les internautes s’en sont pris à sa couleur de peau. Donc sans soutien de l’extérieur si ce n’est celui de quelques miss, une asso a décidé d’agir !

Ainsi le Conseil représentatif des associations noires (CRAN) a pris les choses en main. Donc Thiaba Bruni la vice-présidente et porte-parole s’est exprimée ce 26 décembre. C’est par le biais d’un communiqué qu’elle évoque ainsi « le silence » du gouvernement. D’ailleurs ce n’est pas la première fois, chaque année les miss reçoivent un déferlement de haine d’ordre raciste ou physique. Pourtant rien ne change !

Miss France 2020 : La CRAN porte plainte !

La CRAN a donc fait savoir sa position en taclant un peu le chef d’état pour son manque d’initiative. « Il n’y a eu aucune réaction des autorités. Ni du gouvernement. Ni même de Marlène Schiappa qui est d’habitude la première à monter au créneau », déclare à l’AFP Ghyslain Vedeux qui est le président du CRAN. Quant à Thiaba Bruno elle préfère s’adresser à Macron dans son communiqué au sujet du concours de Miss France 2020.

Ainsi Thiaba Bruno demande au président « des engagements fermes » pour que toute cette haine. Ainsi que « ces outrages récurrents envers les Noir-e-s et Asiatiques de France. » s’arrêtent. Puis elle poursuit qu’il est temps d’agir et qu’il s’agit d’un « délit ». Qui se trouve d’ailleurs « réprimé par la loi en France et non pas une opinion ». Ainsi la CRAN porte plainte pour racisme suite aux insulte qu’ont subies les deux jeunes femmes lors de Miss France 2020.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

 

Voir cette publication sur Instagram