fbpx
Buzz
Partager sur

Meghan Markle est de plus en plus susceptible à l’égard du palais !

Meghan Markle est de plus en plus susceptible à l'égard du palais 1000

Alors qu'elle n'a pas réussi à s'intégrer dans la famille Windsor, Meghan Markle se sent toujours attaquée par le palais royal.

Critiquée pour tous ses faits et gestes, Meghan Markle accuse le palais royal de favoritisme. La femme du Prince Harry en a marre d’être attaquée de toute part ! MCE vous donne plus de détails.

Pour elle, il n’y a pas de doute. La famille Windsor lui en veut beaucoup… et depuis le début ! En effet, Meghan Markle n’a jamais réussi à s’intégrer parmi eux.

La raison ? Cette dernière ne fait pas partie de leur milieu ! Eh oui, l’ancienne actrice de la célèbre série Suits ne sent pas à sa place avec la famille du Prince Harry.

D’ailleurs, son mari la comprend énormément. Mieux encore, il la suit dans ses positions ! Alors, Meghan Markle l’a convaincu de renoncer à ses titres royaux.

Alors depuis le Megxit, les Britanniques ne voient plus la jolie brune de 38 ans du même oeil. S’ils voient Kate Middleton comme l’épouse parfaite, cette dernière devient la véritable bête noire.

En bref, ils observent et critiquent tous ses moindres faits et gestes. Pourtant, la maman d’Archie ne demande qu’une seule chose : être tranquille. Ainsi, elle accuse le palais d’être responsable !

Meghan Markle est de plus en plus susceptible à l'égard du palais 640

Meghan Markle monte au créneau

Toutes les occasions sont bonnes pour critiquer Meghan Markle. Sa manière d’éduquer Archie, ses engagements, ses looks mais aussi sa carrière… Rien ne passe inaperçu !

En bref, la Duchesse de Sussex craque ! Alors que la jeune femme pensait retrouver sa liberté depuis le 31 mars, celle-ci subit énormément de pression. C’en est trop !

D’ailleurs, c’est la raison pour laquelle la maman d’Archie et le Prince Harry attaquent en justice plusieurs tabloïds britanniques, comme le Daily Mail. Et ils comptent bien gagner !

Ainsi, Meghan Markle se demande pourquoi le palais royal ne prend pas sa défense. D’après l’actrice de 38 ans, cela se passerait différemment si Kate Middleton, la petite protégée, était visée par ses attaques.

En effet, la principale concernée accuse la famille royale de ne jamais lui venir en aide ! Alors, celle-ci pointe du doigt le favoritisme.