fbpx
Buzz
Partager sur

Meghan Markle: Sarah Ferguson prend la défense de la duchesse !

Partager
Partager sur Facebook

Meghan Markle a une nouvelle alliée. Sarah Ferguson a pris la défense de la duchesse lors d'une interview accordée pour Vogue Arabia.

Meghan Markle vient de bénéficier d’un soutien de taille. Lequel ? Celui de Sarah Ferguson, l’ex-épouse du prince Andrew – l’un des fils de la reine d’Elizabeth II. Cette dernière n’a d’ailleurs manqué de défendre la maman du prince Archie au cours d’une interview. MCE TV vous dévoile tout.

Il n’est pas toujours aisé de vivre au sein d’une famille royale ! Ce n’est pas Meghan Markle qui dira le contraire. Depuis son mariage avec le prince Harry, la jeune femme est sous les feux des critiques. Comparée à sa belle-soeur Kate Middleton, l’ex-actrice américaine fait souvent les choux gras des médias. D’ailleurs, l’opinion publique ne lui pardonne ses nombreux faux pas.

Pour ne rien arranger à tout cela, de nombreux collaborateurs ont aussi arrêté de travailler avec les Sussex. Certains tabloïds affirment le fait que Meghan Markle serait d’ailleurs très difficile à vivre. Pire ! Cette dernière aurait aussi un comportement de « diva » en privé. Dans la tourmente, la jeune maman a alors pu bénéficier de l’appui de Sarah Ferguson : ex-membre des Windsor.

Sarah Ferguson défend à fond Meghan Markle !

Pour Vogue Arabia, Sarah Ferguson se désole que Meghan Markle fasse les choux gras de la presse. « Elle était célèbre avant. Elle est géniale. Pourquoi Meghan ne peut-elle pas être géniale ? Pourquoi ne peut-elle pas être célébrée ? », a alors lâché cette dernière. Par le passé, l’ex-épouse du prince Andrew ne faisait pas non plus l’unanimité dans les médias. Ce qu’elle vit en ce moment, la maman d’Eugénie et de Beatrice le comprend.

Mais hors de question pour Sarah Ferguson de mettre son grain de sel au sein des Windsor. Elle espère d’ailleurs que les choses vont changer pour Meghan Markle. « J’ai tendance à ne pas donner des conseils parce qu’ils sont sortis de leur contexte, mais j’ai été à la place de Meghan, et je le suis toujours », a t-elle alors confié. Et d’ajouter : « Il y’a toujours beaucoup de négativité ça devient tellement triste et fatiguant. C’est dur et méchant. Je déteste l’intimidation ».