fbpx
Buzz
Partager sur

Meghan Markle et Kate Middleton: prêtes à hisser le drapeau blanc ? [DOSSIER]

Meghan Markle et Kate Middleton: prêtes à hisser le drapeau blanc ?

Entre Kate Middleton et Meghan Markle, la tension semble palpable. Les deux duchesses sont-elles prêtes à mettre leurs querelles de côté ?

On peut le dire, entre Meghan Markle et Kate Middleton, il y a de l’eau dans le gaz.

Alors que le Megxit approche, on se demande si les deux femmes sont prêtes à faire des concessions. MCE TV vous dit tout.

Entre Kate Middleton et sa belle-sœur Meghan Markle, ça n’est pas le grand amour.

En effet, les épouses des princes William et Harry ne se supporteraient pas, à en croire les tabloïds. C’est d’ailleurs ce qui aurait poussé le couple Sussex à prendre ses distances avec les Cambridge.

En effet, on prête une rivalité entre les deux duchesses. Au point où cela aurait même éloigné les deux fils de Lady Di, pourtant si proches l’un et l’autre.

Quand Harry a annoncé vouloir s’exiler au Canada avec la belle Meghan Markle, cela a fait l’effet d’une bombe, et William n’a pas cautionné cette décision.

Alors que le Megxit prendra effet le 31 mars prochain, on peut se demander si les deux épouses royales vont enterrer la hache de guerre, ou si leurs relations seront toujours aussi glaciales.

Alors, vont-elle hisser le drapeau blanc ? Décryptage par MCE.

Meghan Markle et Kate Middleton: prêtes à hisser le drapeau blanc ? [DOSSIER]
Meghan Markle et Kate Middleton: prêtes à hisser le drapeau blanc ? [DOSSIER]

Meghan Markle: Kate Middleton la traite avec indifférence

Depuis quelques jours, Meghan Markle et son époux Harry sont de retour à Londres. Un come-back qui est loin de passer inaperçu. D’ailleurs, le couple a même été chahuté par des passants, lors d’un évent en ville.

Quant à leur retour à Buckingham, il leur fit l’effet d’une douche froide ! En effet, Meghan Markle s’est frottée à l’indifférence la plus totale, de la part de Kate Middleton.

C’est donc lors d’une messe, dernière apparition officielle du couple Sussex, que la duchesse de Cambridge a pris soin d’ignorer sa belle-sœur.

Alors au premier rang, Kate n’a pas daigné regarder dans la direction de Meghan, qui avait pourtant l’air avenante, sourire aux lèvres. Après quoi, l’ex-actrice a murmuré quelque chose à Harry, déçue par sa réaction.

Il faut dire que Meghan et Harry ont déjà dû se sentir persona non grata. En effet, la reine les a relégués au second rang, lors de cette messe annuelle du Commonwealth.

Preuve que les deux époux ne sont plus dans le coup. Les retrouvailles n’ont donc pas été concluantes entre les deux couples. Enfin, mieux vaut un climat de guerre froide, plutôt qu’un crêpage de chignons.

Ceci dit, la reine Elizabeth II doit être terriblement attristée par ces tensions au sein de sa famille. D’après Judi James, une experte en langage corporelle interrogée par le Daily Mail, « la tension était palpable ». De leur côté, les « frères ennemis » n’ont pas dû passer un très bon quart d’heure non plus.

« Alors qu’ils s’asseyaient, Harry a lancé à Kate un grand sourire […] mais quand c’était William, on pouvait voir qu’Harry était légèrement plus rigide et ses lèvres fermées ». 

Kate et Meghan: les raisons de leur mésentente

Tout porte à croire que le Megxit est une aubaine pour Kate Middleton. Depuis le mariage des Sussex, il semble que la duchesse de Cambridge a encore en travers de la gorge le fait que Meghan lui ait ravi la vedette.

Au tout début, elles apparaissaient côte-à-côte, presque complices. Ou du moins, elles affichaient une déférence l’une envers l’autre. Puis, les tensions se sont accentuées. Il faut croire qu’elles appartiennent toutes deux à des mondes différents.

L’une est une ancienne actrice, qui a abandonné sa vie au Canada pour épouser un prince. Tandis que l’autre a rencontré son époux à la fac, et semblait déjà familière à la royauté, malgré son ascendance roturière. D’autant que Meghan est très peu protocolaire, ce qui pourrait aussi irriter Kate, qui a à cœur l’étiquette britannique.

Une autre raison plausible : la famille Middleton n’aurait pas aimé la manière dont Meghan se serait imposée lors du mariage de Pippa, la sœur de Kate.

À en croire Thomas et Samantha Markle, le père et la sœur de Meghan, celle-ci serait « jalouse » de Kate. Pire, ce serait une « manipulatrice ».

Une raison de plus qui pousserait Kate à se méfier d’elle, depuis le début. Cela étant, Meghan a rapidement su éclipser sa belle-sœur. Elle et Harry sont devenus plus populaire que les Cambridge.

Un comble, pour la femme qui sera reine aux côtés du prince William. Tout porte à croire que cette compétition était inévitable, donc. Pas étonnant que les deux couples soient autant mis en compétition.

 

 

Meghan Markle: prête à faire un pas vers Kate Middleton ?

Alors que les paparazzi sont avides de scandales, Meghan Markle a eu tout intérêt à faire profil bas, et surtout à ne pas jouer le jeu de Kate.

En effet, si celle-ci l’a ignorée lors de la messe royale, l’inverse aurait été fatal pour la duchesse de Sussex, déjà attaquée de toute part. En effet, chaque faits et gestes du Prince Harry et Meghan sont sans cesse décriés dans les tabloïds.

Jugée « méchante » par ses détracteurs, une telle attitude l’aurait décrédibilisée. Enfin, on ignore ce qu’elle a susurré à son époux, après le vent qu’elle s’est pris par la duchesse de Cambridge. 

Si elle veut marquer des points avant son Megxit et avoir le soutien de la reine, elle devra donc faire profil bas. Mieux, elle devra mettre son animosité de côté et faire bonne figure. Ce qu’elle semble avoir fait jusque-là.

Inutile de vous dire qu’elle ne devra pas non plus rentrer dans le jeu de Camila Parker-Bowles, qui n’apprécie pas la bru du Prince Charles.

Une telle complicité entre Meghan Markle et Harry risque de faire ressurgir les rumeurs d’une soi-disant « manipulation » de la part de Meghan Markle, sur le prince Harry.

Quant à savoir si Kate et Meghan vont hisser le drapeau blanc, les chances sont menues. D’après des sources à People, les Sussex et les Cambridge sont « sur des chemins différents maintenant.

C’est juste la réalité de la situation. Ils ne sont pas partis en bons termes, mais ils sont tous les deux soulagés que ce soit fini ». Une fin de feuilleton en soi, peu optimiste. À suivre…