fbpx
Buzz
Partager sur

Meghan Markle: Son père nie la réconciliation « Ce sont des conneries ! »

Meghan Markle: Son père nie la réconciliation
Partager
Partager sur Facebook

On ne choisit pas sa famille, c'est ce qu'à compris Meghan Markle qui aurait tenté de se rapprocher de son père, et a essuyer un refus!

En effet, récemment on apprenait que Meghan Markle était en phase de réconciliation avec son père, mais cela s’avère totalement faux. Thomas Markle aurait refusé cette paix demandée par sa fille ont confirmé ses proches au site TMZ. Encore de la mauvaise pub pour la Duchesse de Sussex qui tente d’améliorer son image.

Meghan Markle : Pourchassée par les siens !

La pauvre Meghan Markle a une famille complètement délurée, qui jalouse peut-être sa réussite. Il semblerait que chacun veuille gratter un petit bout de ce qu’elle est devenue. Cela s’avère très malheureux pour elle, qui ne trouve de soutiens que chez son mari le Prince Harry et sa mère.

Mais elle a tout de même tenté de rétablir sa bonne réputation. Notamment avec les témoignages de ses amis dans le magazine américain People Ils l’a décrive comme une femme au foyer qui fait la cuisine à son époux tous les jours.

De plus elle serait très simple et n’aurait pas changé du tout. Toutefois le fait d’avoir une relation brouillée avec son père lui nuit. Et sa demie sœur n’arrange pas les choses en commentant chaque intervention de Meghan dans les médias

Meghan Markle :Son père ne s’arrête jamais !

Donc selon le magazine People, Meghan Markle aurait tenté de faire la paix avec son père. En envoyant une lettre en janvier dernier, mais elle n’a pas eu la réponse escomptée. En effet, un proche a expliqué au média que cela était faux.

« toutes les affirmations des amis de Meghan sur sa relation avec sa fille sont des ‘conneries' » De plus il pourrait le prouver avec des SMS de sa fille. Cependant, Meghan Markle le vivrait très mal et serait dévastée.

Après cette lettre elle lui aurait demandé de faire une photo ensemble. Afin de faire taires les rumeurs. Dans cette lettre la femme du prince Harry aurait dit : « qu’elle n’avait qu’un père », « qu’elle l’aimait, et qu’elle avait le cœur brisé ».