fbpx
Buzz
Partager sur

Meghan Markle continue la guerre contre les paparazzis !

Meghan Markle continue la guerre contre les paparazzis 1000

Les paparazzis continuent de jouer avec ses nerfs. Meghan Markle, décidée à ne pas se laisser faire, n'en a pas fini avec eux.

En procès contre une agence de paparazzis, Meghan Markle pourrait ne pas en avoir terminer avec eux. L’ancienne actrice n’est pas au bout de ses peines ! MCE vous en dit plus.

Meghan Markle parviendra-t-elle à s’en débarrasser ? Pas sûr ! En renonçant à ses fonctions royales, l’épouse du Prince Harry pensait retrouver sa liberté.

D’autant que l’ancienne actrice de la série Suits a quitté le Royaume-Uni pour les États-Unis. Près de sa mère, la jolie brune pensait également vivre en paix.

Toutefois, la rebelle de la Couronne n’aurait jamais imaginé vivre l’enfer. C’est bien simple : la jeune femme passe ses journées à se battre contre les paparazzis.

Alors, Meghan Markle a décidé de ne plus se laisser faire. La maman du petit Archie les a alors attaqués en justice.

D’après The Guardian, une audition s’est déroulée ce vendredi 18 décembre. Ainsi, « ils ont réglé la requête légale qu’ils ont formulée au début de l’année contre l’agence de paparazzi Splash UK ».

Ainsi, un accord a été trouvé entre les deux tourteraux et Splash UK. L’agence accepte de « ne prendre aucune photo du duc, de la duchesse et de leur fils à l’avenir« .

Donc, celle qui a fui le Buckingham Palace ne devrait plus avoir de problème. « Cet accord est un signal clair que le comportement illégal, envahissant et intrusif des paparazzi ne sera plus toléré. »

Meghan Markle continue la guerre contre les paparazzis 1400

Meghan Markle est sérieuse

D’ailleurs, jamais Meghan Markle ne s’était montrée si sérieuse. Elle ne laissera jamais rien passer à ceux qui lui pourrissent la vie !

« Le couple prend ces problèmes au sérieux, comme toute famille le ferait« , a déclaré son porte-parole dans le journal.

Puis il a ajouté  : « Une requête simultanée et similaire contre Splash US, une filiale de Splash UK, est toujours en cours dans le système judiciaire britannique. »

C’est bien simple, Meghan Markle ne rigole pas. D’autant plus quand on s’attaque à sa petite merveille, qui n’est autre qu’Archie.