fbpx
Buzz
Partager sur

Meghan Markle: le Megxit serait une idée du prince Harry !

Depuis le début du Megxit, Meghan Markle est accusée d'avoir tout orchestré. Pourtant, il semble que ce soit plutôt un coup du prince Harry !

Meghan Markle n’aurait-elle donc rien à voir avec le Megxit ? Il semble que cette idée soit plutôt venue de la part d’Harry et non de la duchesse de Sussex. MCE TV vous dit tout de A à Z.

Et si Meghan Markle n’était pas la grande « méchante » de l’histoire ? En effet, depuis l’annonce du départ du couple Sussex, tout le monde s’accordait à la juger responsable du départ d’Harry.

Pourtant, ce serait bien ce dernier qui serait à l’origine dudit « Megxit » ! C’est du moins ce qu’a révélé ne source anonyme au Sun.

Une manière pour lui de « mettre les choses au clair » concernant le départ précipité de Meghan Markle et le duc de Sussex. D’ailleurs, le simple mot « Megxit » aurait « toujours mis en colère le prince Harry ».

Preuve qu’elle n’avait peut-être finalement rien à voir dans tout ça. « En réalité, Harry lui-même en est à l’origine ».

Après tout, le frère de William a toujours dit qu’il voulait empêcher que « l’histoire ne se répète«  avec Meghan… L’histoire, c’est bien entendu, celle de sa mère, Lady Di, décédée en voulant fuir les paparazzi.

"<yoastmark

Meghan Markle: son époux Harry n’était plus si heureux que ça

Finding Freedom, la biographie du couple royal devrait révéler toute la vérité autour de Meghan et Harry. « La vérité est qu’Harry n’était plus heureux depuis très, très longtemps », annonce la source au Sun.

Cette source assure aussi que « Meghan a soutenu la décision » du prince. Cependant elle aurait émis quelques réserves…

« Elle lui a demandé s’il était certain que c’était ce qu’il voulait. Et elle a toujours été claire sur le fait qu’elle le soutiendrait, quoi qu’il fasse ».

De son côté, Meghan Markle se serait sentie mise sur le carreau par la famille royale. Ce qui aurait poussé Harry à prendre les choses en mains.

D’après un ami du couple Sussex interrogé par le Sunday Time, Meghan Markle aurait soupçonné une « conspiration » contre elle. « Je pense qu’elle s’est sentie comme une étrangère dès le départ ».

On espère en tout cas pouvoir découvrir toute l’histoire, à travers Finding Freedom. Un livre qui devrait sortir courant août prochain.