fbpx
Buzz
Partager sur

Meghan Markle indignée: elle se sent « insultée » par Elizabeth II !

Meghan Markle indignée: elle se sent

Meghan Markle s'indigne: elle se sent "insultée" par la reine Elizabeth II. Que s'est-il passé ? On vous explique tout.

Pourquoi Meghan Markle se sent-elle « insultée » par la reine Elizabeth II. MCE TV vous explique tout.

Les amis de Meghan Markle sont très bavards ! En effet, un de ses soi-disant ami aurait confié au Daily Mail que Meghan était mécontente des restrictions que la reine leur impose à elle et Harry. La duchesse de Sussex estime d’ailleurs qu’ils « paient » leur désir d’indépendance. La liberté a un prix ! Mais Meghan Markle reste très déterminée. Entre le couple et la reine Elizabeth, rien ne va plus. Et la saga est loin d’être finie.

Le 21 février dernier, le couple publie un communiqué sur leur site officiel. En effet, c’était un long message dans lequel Meghan Markle et son mari souligne le fait que la reine n’avait aucune compétence à l’étranger. Ils annoncent aussi qu’ils avaient d’eux-mêmes renoncé à l’utilisation du terme « royal » pour leur nouvelle vie. Un message pour Elizabeth II ? Cependant, selon l’ami de la duchesse ils n’avaient d’autres choix que de faire une annonce publique. Cela semble correct. « Ce qui a été écrit et soigneusement rédigé n’était en aucun cas une pique pour la reine. Elle a dit que si quelqu’un devait se sentir insulté, ce devrait être eux. » précise-t-il.

Instagram est désactivé.
Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.

Meghan Markle se sent « piégée » 

Meghan Markle et son prince faisait déjà l’objet de vives critiques. D’ailleurs cela remonte à bien avant qu’ils annoncent leur volonté de prendre leurs distances avec la monarchie. Leurs dépenses, leur désir d’intimité, leur mode de vie … Tout faisait l’objet de critiques. Meghan Markle espérait enfin se débarrasser de ce harcèlement médiatique en quittant ses fonctions officielles. Eh bien c’est raté !

Le Megxit n’a fait qu’empirer les choses. Sans surprise. D’ailleurs la duchesse jugerait que la reine était « sous pression pour exiger le changement de nom ». Elle estimerait que son mari et elle sont « piégés ». En effet cette interdiction d’utiliser le terme royal tombe très mal. Pas de chance ! Tout simplement parce qu’ils avaient déjà déposé la marque Sussex Royal dans de nombreux domaines. C’est donc mauvais pour les affaires. En tout cas la date officielle du Megxit reste fixée au 31 mars prochain. Affaire à suivre.