fbpx
Buzz
Partager sur

Meghan Markle: Harry a peur pour l’avenir de son fils Archie !

L'époux de Meghan Markle a peur pour l'avenir de Archie. Il a fait part de son inquiétude dans une lettre adressée à une association.

Ce jeudi 11 juin 2020, le mari de Meghan Markle a fait part de son inquiétude pour l’avenir de son fils dans une lettre adressée à l’association African Parks. MCE TV vous raconte donc tout en détail !

L’époux de Meghan Markle est donc tombé sous le charme de l’Afrique dès son plus jeune âge. Le continent restera à jamais gravé en lui. 

C’est ce qu’il a donc confié dans une lettre adressée à l’association African Parks, ce jeudi 11 juin 2020 : « J’ai su alors que je ne pourrais m’empêcher d’y retourner si je le pouvais.« 

Seulement voilà ! Le prince Harry a peur pour l’avenir de son fils Archie. Et pour cause ! Il pense alors que son fils ne pourra plus voir les espèces qu’il a eu la chance de voir dans sa jeunesse avec sa mère.

« Nous vivons actuellement une crise d’extinction d’espèces. Et récemment une pandémie mondiale a ébranlé le pays et mis le monde entier sur pause. »

« À propos de la crise d’extinction des espèces, la science est claire, nous avons peut-être une décennie pour agir avant qu’il ne soit trop tard ».

Meghan Markle: Harry a peur pour l'avenir de son fils Archie !
Meghan Markle: Harry a peur pour l’avenir de son fils Archie !

L’époux de Meghan Markle est inquiet pour le futur d’Archie !

La crise écologique inquiète donc beaucoup l’époux de Meghan Markle : « Depuis que je suis devenu père, je ressens une urgence encore plus forte de faire en sorte que nous puissions donner à nos enfants le futur qu’ils méritent. Un futur qui ne leur a pas été volé, et un futur rempli de possibilités et d’opportunités »

« Je veux que nous soyons tous capables de dire à nos enfants que oui, nous l’avions vu venir. Et avec la détermination et l’aide d’un extraordinaire groupe de personnes engagées … Nous avons donc fait ce qui était nécessaire pour restaurer ces écosystèmes essentiels.« 

Mais le mari de Meghan Markle reste tout de même optimiste ! D’abord, il a donc fait savoir qu’il appréciait beaucoup le travail d’African Parks.

Et pour cause ! L’association « gère donc les plus de 13 millions d’hectares d’aires protégées les plus diversifiées sur le plan écologique en Afrique. »