fbpx
Buzz
Partager sur

Meghan Markle et Harry perdent une première bataille judiciaire !

Meghan Markle et le prince Harry ont perdu la guerre contre le Daily Mail suite aux accusations du médias. Une défaite pour le couple royal !

Le jeune couple a porté plainte contre le Daily Mail, mais ont perdu leur bataille. Le médias reproche à Meghan Markle et au prince Harry une mauvaise utilisation de certaines photos sur Instagram. On vous en parle !

Meghan Markle et le prince Harry ont donc perdu contre le Daily Mail après une attaque en justice. Pour rappel l’Independent Press Standards Organisation a défendu l’avis du tabloïd anglais. Suite à la parution de photos d’animaux sur le compte Insta du couple. L’organisme qui régule la presse ne plaisante pas du tout avec les règles !

Il s’agissait donc de photo de lions et de rhinocéros, mais aussi d’éléphants. Le Daily Mail reprochait alors au couple de ne pas tout révéler de ce qu’il se cachait derrière ces photos. A la suite de cela Harry a déposé plainte contre eux en d’août dernier pour cet article accusateur.

Que reproche t’ont vraiment à Meghan Markle et au prince Harry ?

Il faut dire que dans cette affaire, Meghan Markle et le prince Harry n’ont trouvé que très peu de soutien. En effet, l’Ipso a affirmé que le Daily Mail n’était pas en tord. « L’article affirme que les ‘photos… ne disent pas toute l’histoire » déclare t-il. Avant de poursuivre en expliquant que « les circonstances » du moment où les photos se sont vu prise ne rentrent pas en compte. Pour eux, les animaux se sont vu « immobilisés et les éléphants attachés. »

Meghan Markle et le prince Harry se retrouvent donc au milieu d’une polémique malgré eux ! « Les abonnés au compte Instagram du plaignant n’ont pas été en mesure de voir une corde autour des pattes arrière. En raison de la façon dont la photo se trouve éditée. L’article explique qu’un porte-parole du plaignant a refusé de discuter des photos. Quoique des sources ont dénié que la corde s’est vu éditer sur la photo de l’éléphant. Affirmant que le résultat était dû ‘au format d’Instagram’. », pouvait-on lire à la suite de ce communiqué. Affaire à suivre !