fbpx
Buzz
Partager sur

Meghan Markle et Harry espionnés par des drones chez eux !

Depuis qu'ils vivent dans la demeure de Tyler Perry, Meghan Markle et le prince Harry sont davantage espionnés !

Depuis qu’ils vivent aux Etats-Unis, Meghan Markle et Harry sont plus espionnés que jamais ! Ils ont donc investi dans un système de sécurité. MCE TV vous raconte donc tout en détail !

En janvier dernier, Meghan Markle et Harry ont annoncé qu’ils se retiraient de la famille royale. Le but ? S’éloigner de la sphère médiatique.

Ils vivent désormais aux Etats-Unis chez leur ami Tyler Perry. Seulement voilà … Ils sont beaucoup plus espionnés que prévu !

C’est ce qu’un proche a dévoilé à nos confrères du Daily Beast :« Ils voient ces drones arriver sur eux, et ils pensent que les photographes les exploitent ».

Pas si simple d’être une grande célébrité n’est-ce pas ! La chanteuse Adele n’a donc pas hésité à leur donné des conseils pour éviter d’être en confrontation avec les paparazzis.

Meghan Markle et son époux ont donc investi dans un système de sécurité au point. Ils ont aussi embauché une équipe de sécurité privée pour s’occuper d’eux et de la propriété.

Meghan Markle et Harry espionnés par des drones chez eux !
Meghan Markle et Harry espionnés par des drones chez eux !

Meghan Markle devra payer !

Et pour cause ! Plusieurs drones circulent alors autour de leur propriété. Des drones très agressifs ! De quoi inquiéter les Sussex ! C’est ce qu’a donc déclaré StyleCaster.

Alors forcément, investir dans un système de sécurité performant coûte très cher ! Et cette fois-ci, le prince Charles ne paiera pas la facture !

Et ce n’est pas tout ! Trump a aussi refusé de les aider. Le président américain a même été catégorique sur le sujet ! Les fonds du gouvernement américain ne protégeront donc pas les anciens membres de la famille royale.

C’est ce qu‘il a donc annoncé sur son compte Twitter : « Il a été signalé que Harry et Meghan Markle, qui ont quitté le Royaume, résideraient de façon permanente au Canada. »

« Maintenant qu’ils ont quitté le Canada pour les États-Unis, nous ne paierons pas pour leur protection. Ils doivent payer! »