fbpx
Buzz
Partager sur

Meghan Markle et Harry accusés d’avoir court-circuité Elizabeth II ?

Il y a peu, Meghan Markle et Harry ont accordé une interview à Oprah Winfrey ! Mais la date de diffusion agace énormément en Angleterre.

Meghan Markle et Harry continuent de diviser en Outre-Manche. Cette fois-ci, les Anglais leur reprochent de diffuser leur entretien avec Oprah Winfrey le même jour de la célébration du Commonwealth. MCE TV vous dévoile tout de A à Z.

En ce moment, Meghan Markle et Harry font souvent la Une des médias ! Depuis le Megxit, le couple se fait plutôt rare.

Mais quoi qu’ils fassent, les Sussex déchainent les passions au grand dam de la Firme. Installés à Montecito, les parents du petit Archie font de leur maximum pour redorer leur image.

L’année passée, ils ont d’ailleurs pu renflouer leurs comptes en banque grâce à leurs contrats avec Netflix et Spotify. En parallèle à tout cela, Meghan Markle et Harry sont aussi très pointilleux sur le choix de leurs interventions.

Il y a peu, les Sussex ont accordé un entretien exclusif à leur grande amie Ophrah Winfrey. La célèbre présentatrice présente à leur mariage, les a toujours épaulés dans les bons comme les mauvais moments.

Cette interview devrait être diffusée via CBS le 7 mars prochain. Seul hic, ce jour-là la reine Elizabeth et d’autres membres du clan Windsor participeront à une émission pour fêter le Commonwealth.

Le comble ! Sans surprise, ce petit détail d’ailleurs a mis le feu aux poudres en Angleterre. Pour Richard Eden le rédacteur en chef du « Daily Mail », Meghan Markle et Harry provoquent la couronne.

Meghan Markle et Harry accusés d’avoir court-circuité Elizabeth II ?
Meghan Markle et Harry accusés d’avoir court-circuité Elizabeth II ?

Les Anglais ne supportent plus Meghan Markle et Harry !

« Si Harry et Meghan Markle se souciaient du Commonwealth, pourquoi ont-ils accepté cette date pour leur grande interview de Oprah ? » s’est insurgé Richard Eden sur Twitter.

Dans le fil des commentaires de son post, de nombreux Twittos ont partagé son point de vue. « Ils le font exprès, ce n’est pas un hasard », peut-on ainsi lire sous sa publication. Mais aussi : « Et après ça ils vont venir pleurer comme ils ont l’habitude de faire ».

D’après une étude menée par « YouGov », plus de la moitié des Britanniques auraient déclaré vouloir boycotter l’interview des Sussex. De son côté, le clan Windsor a modifié ses plans en raison de la pandémie !

Cette année, il n’y aura donc pas de grande commémoration publique. À la place, la reine Elizabeth II a décidé de s’adresser à son peuple via l’émission « A Celebration For Commonwealth Day » diffusée sur la BBC.

En Angleterre, il se murmure que la monarque n’aurait jamais pardonné aux Sussex certains de leurs agissements. Pour les punir, la mère du prince Charles aurait donc décidé de les priver de leurs patronages.

Hors pour Oprah Winfrey, Meghan Markle et Harry se seraient livrés à ce sujet en pensant certainement qu’ils ne leur seraient pas retirés. Erreur !

« Lorsque le duc et la duchesse ont pris la parole, on n’envisageait pas une seconde qu’ils soient privés de leurs patronages », a ainsi confié une source proche des parents d’Archie pour le « Mirror ». « Ils ne l’ont pas vu venir (…). Harry et Meghan pensaient qu’ils les conserveraient ». Ambiance !