fbpx
Buzz
Partager sur

Meghan Markle: Elizabeth II va t-elle lui enlever tous ses privilèges royaux ?

Meghan Markle et Harry vont devoir avoir une discussion avec la Reine pour savoir si leurs privilèges restent en place pour cette année.

Quasiment un an plus tard, les termes du Megxit vont être remis en discussion. Et cette discussion va se dérouler en janvier. Toute la petite famille doit donc se réunir dans quelques jours pour discuter de leurs privilèges. Meghan Markle et Harry compris.

Pour le moment, le couple a donc le droit de vivre ailleurs qu’au Royaume-Unis. Cela fait presque un an que les deux ont quitté la famille pour vivre leur petite vie aux Etats-Unis. Et tout se passe pour le mieux. La maman d’Archiver était même allée voter.

Ce qui avait d’ailleurs provoqué un énième scandale. Alors cette fois, Meghan Markle et Harry verront-ils tous leurs privilèges être supprimés ? On ne le saura qu’à la fin de cette discussion de janvier. Mais il se pourrait que tout se supprime.

D’autant plus que le couple royale n’est même pas venu pour Noël. Ce qui surprenait les britanniques. En mars on saura donc ce qu’il adviendra des parents d’Archie. Financièrement le couple doit désormais subvenir à ses besoins dans leur nouveau pays.

Meghan Markle: Elizabeth II va t-elle lui enlever tous ses privilèges royaux ?
Meghan Markle: Elizabeth II va t-elle lui enlever tous ses privilèges royaux ?

Meghan Markle : le couple royal aura t-il encore des privilèges ?

Pour le moment, Meghan Markle et Harry ont le droit de poursuivre les entreprises rentables. Mais avaient aussi l’obligation d’être indépendants financièrement. Ce qui ne posait pas de problème vu que l’actrice signait un gros contrat Netflix.

Dans le magazine l’Express, un sondage vient de sortir auprès des britanniques. Il demandait si la Reine devrait retirer les privilèges à Meghan Markle et Harry. Et à 96%, les lecteurs répondaient « oui ». Et seulement 1% dit « ne pas savoir ».

Pour les britanniques il semble donc logique que les Sussex n’aient plus de privilèges sachant qu’ils n’habitent plus au Royaume-Unis. Il faudrait donc qu’ils quittent totalement la famille royale en devenant de simples citoyens américains. Affaire à suivre en mars.