fbpx
Buzz
Partager sur

Meghan Markle éduquerait déjà son fils Archie à l’américaine !

Beaucoup se demandent comment Meghan Markle éduque son fils Archie. Il y a fort à parier que cette éducation soit loin des carcans royaux !

Archie, victime du Megxit de son père et de sa mère ? Tout porte à croire que Meghan Markle et Harry l’élèvent « à l’américaine ». Ce, en dépit des traditions royales du clan Windsor. MCE TV vous dit tout de A à Z.

La famille royale en sueur : Meghan Markle n’élève pas son enfant selon les conventions royales. Qu’à cela ne tienne : elle a quitté l’Angleterre.

Elle et son époux, le prince Harry, on plutôt opté pour une éducation américaine. C’est d’ailleurs au côté de Doria, sa grand-mère américaine, que le petit Archie grandit.

Une nouvelle qui doit bien sûr inquiéter le reste du gratin en Angleterre. A contrario de Kate Middleton et de sa descendance prolifique.

Les Sussex ont donc bien décidé de tourner le dos aux traditions, en dépit du qu’en-dira-t-on. On sait d’ailleurs que son père tient à tout prix à l’éloigner de la succession.

De toute évidence, il est peu probable pour l’heure qu’Archie accède un jour au trône du Royaume-Uni. Une éducation princière n’est donc pas de mise pour le fils de Meghan Markle.

Meghan Markle éduquerait déjà son fils Archie à l'américaine
Meghan Markle éduquerait déjà son fils Archie à l’américaine

Meghan Markle: son fils Archie a pris une fâcheuse habitude américaine !

Dans un podcast récemment dévoilé, on découvre une chose assez étonnante en somme. Si son père, Harry est bel et bien British, quid du petit Archie ?

Le fils de Meghan Markle commence déjà à parler, du haut de ses un an et demi. Cela étant, il a bien adopté l’accent américain et non celui de son père.

Une chose qui doit sûrement déplaire à Elizabeth II, qui aurait souhaité que son arrière-petit-fils prenne l’accent de la famille. Installés en Californie, il n’est pas étonnant qu’il ait pris de ce côté-ci.

Meghan Markle et son entourage ont donc fortement influencé sa diction semble-t-il. Une chose qui ne semble pas inquiéter le prince Harry le moins du monde !