fbpx
Buzz
Partager sur

Meghan Markle: la duchesse serait victime d’une conspiration !

Depuis quelques mois, rien de va plus pour Meghan Markle. La duchesse serait même victime d’une conspiration !

Après tous ses problèmes depuis son retrait de la famille royale, Meghan Markle pense alors être victime d’une conspiration ! MCE TV vous raconte donc tout en détail !

Depuis la princesse Diana, rares sont les membres de la famille royale qui ont été au centre de toutes les critiques. C’est aussi le cas de Meghan Markle.

C’est donc la raison pour laquelle l’épouse du prince Harry a donc décidé de renoncer à son titre. Elle ne supportait plus la pression médiatique.

Seulement voilà, depuis qu’elle vit aux Etats-Unis, elle est constamment surveillée. La duchesse de Sussex en est sûre, elle est au cœur d’une grande conspiration !

« Je pense que dès les premiers instants, Meghan Markle s’est sentie comme une outsider. Ce n’est pas la vie à laquelle elle était habituée et elle n’en pouvait plus« , a donc confié une source à nos confrères de Page Six.

La rebelle de Sussex a donc été incomprise par les Britanniques. Tous l’a comparaient toujours à l’impeccable Kate Middleton. Il faut dire qu’elle n’a jamais fait de faux pas !

Meghan Markle: la duchesse serait victime d’une conspiration !

Meghan Markle clame l’indépendance

Et plus encore !  D’après les informations d’un proche de la duchesse de Cambridge et du prince William, les deux tourtereaux auraient donc vendu des informations sur Meghan Markle et Harry !

Une chose est sûre ! L’ancienne actrice ne s’attendait pas à un tel changement de vie en épousant l’homme de sa vie. Un changement radical en termes d’habitudes, de façon de vivre, et de responsabilités.

Et Meghan Markle a eu beaucoup de difficultés à accepter la transition. « L’une des choses qui était vraiment difficile pour elle était donc de ne pas travailler pour gagner un salaire. »

« Elle a toujours travaillé et elle se sentait vide de ne plus pouvoir le faire. L‘indépendance financière a été l’un des points principaux dans leur décision de partir« , a donc confié cette même source.