fbpx
Buzz
Partager sur

Meghan Markle clashée en public par son demi-frère !

Partager
Partager sur Facebook

Meghan Markle a été humiliée en public par son demi-frère Thomas Markle Jr, et cela peu de temps avant l'accouchement de la duchesse !

Décidément Meghan Markle n’a vraiment pas de chance avec sa famille. Son demi-frère l’a de nouveau clashé. Et cela en plus quelques jours à peine après que la duchesse accouche !

Rappelez-vous, Thomas Markle Jr, n’en est pas à son coup d’essai. En effet, il s’était déjà fait remarquer avant un autre moment clé de la jeune femme. Celui de son mariage ! L’homme avait en effet insulté Meghan Markle dans une lettre ouverte. Il avait tenter de dissuader le Prince Harry de l’épouser.  En la qualifiant  ainsi : « femme insensible, superficielle et prétentieuse ».

Thomas Jr s’était par la suite excusé et avait souhaité se repentir. Meghan Markle connait de nombreux problèmes avec sa famille. Et n’avait été présente au mariage que sa mère. Tandis que son demi-frère n’avait pas été invité. Et son père absent pour des raisons médicales.

Meghan Markle: Insultée par son demi frère, la goutte de te trop?

Ainsi, nombreux ont été les gens a féliciter le couple de jeunes parents. Ces dernier ont présenté leur nouveau-né en vidéo à l’Angleterre. Mais aussi à la Reine et à la mère de Meghan Markle à Buckhingam Palace.

Thomas Markle lui a félicité Meghan à sa manière… Tout d’abord c’est dans la presse à scandale qu’il l’a fait. Il s’est en effet confié au Sun et l’a tout d’abord félicité: « Félicitations ! Je suis très heureux pour vous deux et j’espère que ce bébé vous apportera tout le bonheur du monde… » Avant d’être un peu plus sombre. « Espérons que ce bébé aidera à réparer la fissure familiale. Nous aimerions tous rencontrer le bébé et faire partie de sa vie, surtout mon père. »

Le demi-frère de la duchesse a eu de mots très durs et a dit : « Je pense que tout le monde devrait être invité à le rencontrer. Espérons qu’elle ne sera pas injuste et qu’elle ne le retiendra pas loin de nous. »